Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Johann Strauss II

De Wikiberal

Johann Strauss II né et mort à Vienne (25 octobre 18253 juin 1899) est le plus populaire compositeur autrichien du XIXe siècle. Le « roi de la Valse » ne s’est pas contenté de célébrer Vienne et les têtes couronnées, il a aussi composé un grand nombre d’œuvres inspirés directement par l’industrialisation : le progrès technique, la libre concurrence, la bourse et même le profit !

En voici une liste non exhaustive :

  • Industrie-Quadrille op. 35, le 30 janvier 1847, est dédiée au comité du bal de l’Industrie.
  • Fest-March op. 49, le 29 août 1847 « en célébration du rapide progrès de l’industrie autrichienne en matière de chemin de fer ».
  • Electro-Magnetische, polka op. 110, le 11 février 1852 à l’occasion du bal des étudiants techniques de l’université de Vienne.
  • Phönix-Schwingen (Les Ailes du Phénix) valse op. 125, créé le 17 janvier 1853, fait référence à une entreprise de transport, Phoenix mais un hommage parodique en raison de la brièveté de l'existence de cette société.
  • Motor-Quadrille op. 129, créé le 31 janvier 1853 à l’occasion du bal des étudiants techniques de l’université de Vienne.
  • Handels-Elite-Quadrille (Élite marchande), joué le 31 janvier 1855 au bal de l’élite marchande de Vienne.
  • Spiralen, valse op. 209, le 31 janvier 1858 est dédiée aux ingénieurs du rail.
  • Schwungräder (Volant), valse op. 223, le 27 février 1859, dédiée aux étudiants ingénieurs de l’Université de Vienne.
  • Accelerationen, valse op. 234, le 14 février 1860, dédiée aux étudiants ingénieurs de l’Université de Vienne.
  • Dividenden, valse op. 252, jouée le 15 janvier 1861 pour le premier bal des sociétés industrielles.
  • Concurrenzen, valse op. 267 créée le 29 janvier 1862 pour le bal de l’Association des sociétés industrielles.
  • Motoren, valse op. 265, jouée le 10 février 1862 à l’occasion du bal des étudiants techniques de l’université de Vienne.
  • Vergnügunszung (Train de plaisir), polka rapide op. 281 jouée le 19 janvier 1864 pour le bal de l’Association des sociétés industrielles.
  • Gut bürgerlich (Bonne bourgeoisie), polka française op. 282, le 26 janvier 1864 écrit pour le bal des Bourgeois.
  • Figaro-Polka op. 320, le 30 juillet 1867 était dédiée à Villemessant, le rédacteur en chef du célèbre journal.
  • Von der Börse (De la Bourse), polka op. 337, le 6 septembre 1869 (le premier titre était en russe : Ne m’oublie pas !)
  • Durch’s Telephon, polka op. 439, le 10 février 1890 dédiée à l’association des auteurs et journalistes, Concordia.
4451-20300.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail culture de wikibéral.

6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.