Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Joseph P. Overton

De Wikiberal
Joseph P. Overton
Ingénieur - Juriste

Dates 1960 - 2003
Joseph-Overton.jpg
Tendance Libertarien
Origine États-Unis États-Unis
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Joseph P. Overton


Joseph P. Overton (1960-2003) était vice-président du Centre Mackinac sur les politiques publiques, dans le Michigan (Etats-Unis). Il est né le 4 janvier 1960, à South Haven, dans le Michigan (Etats-Unis) et ses contributions, au Centre Mackinac, ont pris fin avec sa mort prématurée le 30 Juin 2003, dans un accident d'avion ultra-léger dans le comté de Tuscola dans le Michigan.

Il était diplômé en génie électrique de la Michigan Technological University (BS en 1983). Pour lui, les idées libérales étaient plus qu'un exercice théorique. Il était toujours à la recherche de moyens pour obtenir de nouvelles idées sur la place publique. Entreprenant, il fut le créateur de deux organisations : Michigan Legal Foundation et "USAVotes.org". Il a également obtenu un diplôme Juris Doctor de la "Thomas M. Cooley Law School" (à Lansing, dans le Michigan en 1993). Il était membre du barreau de l'État du Michigan et il fut nommé, par le gouverneur John Engler, à la Commission d'appel "Defender Michigan" sur la recommandation de la Cour suprême du Michigan.

La passion d'un pédagogue du libéralisme

Être humain passionné, il s'engagea en tant que bénévole pour le Centre Mackinac. Il a ensuite rejoint à temps plein le personnel en janvier 1992 pour finalement arriver au poste de vice-président senior. Avant de rejoindre le Centre de Mackinac, Joseph Overton a occupé divers postes chez "The Dow Chemical Company", en tant qu'ingénieur électricien, chef de projet et spécialiste de la qualité.

Joseph Overton a joué un rôle clé dans l'essor du centre de recherche grâce à sa riche production intellectuelle pour promouvoir les idées libérales. Membre de divers think tanks libéraux comme l'Institute for Justice et le centre Makinac, Joseph P. Overton a étudié et a promu les principes du libre marché pendant plus d'une décennie grâce à de nombreuses publications et des concepts qui ont fait progresser la cause du libre choix de l'école (Chèque éducation, crédit d’impôt, etc.) et de la réforme de l'éducation, avec le thème spécial de la privatisation. Il estimait que la privatisation peut être un puissant outil de gestion pour les établissements scolaires. Les écoles peuvent se libérer des tâches annexes comme les navettes des bus pour le ramassage scolaire, le fonctionnement des cantines ou des cafétéria. Ainsi, le cœur de l'éducation économise de précieuses ressources financières dans le processus. Ces ressources peuvent alors être réinvesties dans les salles de classe.

La fenêtre Overton

Pour lui rendre hommage, le modèle pour un changement de politique publique, fut dénommé, à titre posthume, la "fenêtre Overton". La fenêtre Overton est un outil pédagogique qui amène les gens à comprendre l'importance de poser les idées avant l'action politique. Ce concept décrit, comme une "fenêtre" étroite, la gamme d'idées que le public peut accepter à un moment donné.

Elle stipule que la viabilité politique d'une idée se définit avant tout par son caractère acceptable par les citoyens plutôt que par les préférences individuelles des politiciens. Pour chaque instant majeur, la « fenêtre » comprend une gamme de mesures politiques considérées comme politiquement acceptables dans le climat courant de l'opinion publique. Elle représente ce que peut recommander un politicien sans être considéré comme une proposition trop extrême pour accéder ou pour conserver une fonction publique.

Annexes

Publications

Littérature secondaire

Liens externes