Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Leonardo Baggiani

De Wikiberal
Leonardo Baggiani
Economiste

Dates Né en 1974
Tendance
Origine Italie Italie
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Leonardo Baggiani

Leonardo Baggiani, né en 1974 à Cascina, ville proche de Pise dans la province de Toscane, en Italie, est un chercheur indépendant en économie et manager en risques financiers. Il dispose d'une Licence en économie, obtenue à l'Université de Pise en 1998 et d'un Master en finance en gestion des risques de l'Université de Milan-Bicocca (2003).

Après quelques expériences de travail dans les domaines du financement du crédit, de la trésorerie et des finances, Leonardo Baggiani est actuellement employé par un groupe bancaire de premier plan pour la gestion des risques financiers. A partir de 2007, il a commencé à écrire sur son blog (ideashaveconsequences.org) en se concentrant principalement sur les théories de l'école autrichienne d'économie. Cette expérience l'a amené à collaborer avec IGI Global et sur le blog de l'IBL (www.Chicago-Blog.it) ou sur celui de "ilSussidiario.net". Dans ses diverses participations à des séminaires et conférences à l'Université de Sienne, ou lorsqu'il anime le forum de "l'école autrichienne en Italie" sur un hub du réseau social international : Linkedin, il traite de l'école autrichienne d'économie et tente d'approfondir et de propager les idées du libéralisme.

En intégrant le modèle de Markowitz (1952)[1] sur le portefeuille d'actifs financiers avec les idées de Friedrich Hayek dans un schéma de concurrence monétaire, Leonardo Baggiani contribue à réinterpréter une perspective monétaire face à certains phénomènes financiers actuels que rencontrent notamment certains pays comme la Grèce ou l'Italie. Un tel modèle offre d'autres précisions sur des économies multi-devises et prend en compte la sensibilité des opérateurs économiques à la fois en ce qui concerne le taux d'inflation que de la volatilité de l'inflation elle-même. Cette formalisation du modèle Markowitz-Hayek aide à comprendre et à visualiser positivement le fonctionnement d'un autre système monétaire que celui de la monnaie unique (Euro) et ce modèle apporterait la confiance et l'espoir à des millions d'européens pour qui, une économie pérenne et en développement est indispensable.

Dans un autre document écrit en 2010, Leonardo Baggiani analyse la nature et la dynamique de la vitesse de la monnaie en se basant sur ses liens avec les agrégats de l'étalon monétaire et du crédit standard. La vitesse de circulation de l'argent, étant le nombre de fois que la monnaie passe de main en main suite aux décisions d'achat et de vente réelle de la production. La recherche de Leonardo Baggiani révèle des liens profonds entre la vitesse de la monnaie et l'économie réelle, qui découlent de la relation fondamentale entre le taux d'intérêt et le taux de rendement du capital. En s'appuyant sur le modèle du « crédit pur » de Knut Wicksell, Leonardo Baggiani propose de réinterpréter le principe de la vitesse monétaire au sein de la théorie des échanges de l'école autrichienne permettant un nouvel éclairage sur l'analyse des phénomènes monétaires tels qu'ils se produisent sous un système bancaire de réserve fractionnaire et par l'endogénéité de l'offre de monnaie. Tout en préservant l'essentiel de la théorie du cycle des affaires de l'école autrichienne, Leonardo Baggiani, met en perspective le rôle de la finance afin d'obtenir, en perspective, une nouvelle théorie autrichienne des finances.

Notes et références

  1. * 1952, H. Markowitz, “Portfolio Selection”, Journal of Finance, 7(1)

Liens externes