Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Lon L. Fuller

De Wikiberal
Lon L. Fuller
Philosophe et juriste

Dates 1902-1978
978-0-300-01070-1-frontcover.jpg
Tendance
Origine États-Unis États-Unis
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Lon L. Fuller

Lon Luvois Fuller, né le 15 juin 1902 au Texas, États-Unis, décédé le 8 avril 1978, est un théoricien et philosophe du droit américain. Il est notamment connu pour avoir mis en lumière le rôle de la finalité du droit et le lien qui unit celui-ci à la morale.

Biographie et pensée

Lon L. Fuller a commencé sa carrière académique à 24 ans, dans la Faculté de droit de l’Université d’Oregon. Il passera ensuite par l’Université de l’Illinois, puis par la Duke University, où il aura comme étudiant Richard M. Nixon, avant d’arriver à Harvard en 1939. À l'Harvard Law School il fut professeur de droit durant de nombreuses années jusqu'à 1972.

En 1964 il écrit The Morality of Law où il présente ce qu'il désigne comme la moralité interne du droit. Dans cet ouvrage il introduit et approfondi deux concepts de la moralité, la moralité d'aspiration et la moralité du devoir. La moralité d'aspiration, inspirée de la philosophie grecque, vise la réalisation complète des potentialités humaines, elle est au sommet de la réalisation humaine. La moralité du devoir, moralité présente dans l’Ancien Testament et les dix commandements, part de sa base et établit les règles essentielles sans lesquelles une société organisée est impossible. Au cœur de la moralité du devoir se trouve la notion de réciprocité, les interactions sociales et la collaboration entre les hommes débouchant sur les procédures d’une société organisée. Il n'existe pas de frontière imperméable entre ces deux concepts de moralité, d'autant plus que les anciens Grecs considéraient comme acquis qu'il n'y avait de « vie bonne » pour l'homme, en tant qu'animal politique, que partagée avec d'autres au sein de la cité. Toutefois il est important, pour Fuller, d'établir une ligne de démarcation entre ces deux moralités, comme une sorte de curseur imaginaire.

Pour Fuller il est possible de déterminer la relation entre les deux moralités avec les modes de jugement propres à la science économique. Ainsi il estime que l'économie de l'échange entretient une certaine affinité avec la moralité du devoir et en ce qui concerne l'utilité marginale elle représente la contrepartie économique de la moralité d'aspiration.

Penseur critique de l’approche légaliste du droit, il s'est notamment opposé à H.L.A. Hart, principalement sur le fondement de la distinction entre le droit tel qu’il est et du droit tel qu’il devrait être, en précisant les différences entre le positivisme juridique et le Droit naturel. Il a eu une influence importante sur un de ses étudiants, Ronald Dworkin. Il a également apporté une importante contribution à la doctrine américaine du droit des contrats.

Bibliographie

  • 1941, Consideration and Form, 41 COLUM. L. REV. 799, 800 n.4, 801–02
  • 1949, The Case of the Speluncean Explorers, Harvard Law Review, Vol. 62, pp. 616-645
    • Repris In: Feinberg et Gross, Philosophy of Law, pp530-545
  • 1955, "Freedom — A Suggested Analysis", Harvard Law Review, Vol 68, pp1305-
  • 1964, The Morality of Law,
    • Nouvelle édition en 1969, New Haven and London: Yale University Press
  • 1967, Legal Fictions, Stanford, California: Stanford University Press
  • 1968, "Anatomy of The Law", New York, Frederick A. Praeger
  • 1969, "Human Interaction and the Law", American Journal of Jurisprudence, vol 14, pp1–36
    • Repris en 1971, In: Robert Paul Wolff, dir., "The Rule of Law", New York, Simon and Schuster, pp171-217
  • 1978, The Forms and Limits of Adjudication, 92 Harv. L. Rev. 353
  • 1981, The Principles of Social Order: Selected Essays of Lon L. Fuller, avec une introduction de Kenneth I. Winston, Durham, North Carolina: Duke University Press,
    • 2nde édition en 1982

Littérature secondaire

  • 1965, Philip Selznick, commentaire du livre de Lon L. Fuller, "The Morality of Law", American Sociological Review, Vol 30, n°6, Dec., pp947-948
  • 1966, Robert S. Summers, Professor Fuller on Morality and Law, 18, Journal of Legal Éducation 1
    • Repris en 1971, In: More Essays in Legal Philosophy: General Assessments of Legal Philosophies, Robert S. Summers, Dir., Oxford: Basil Blackwell, pp101-130
  • 1970, Philip Selznick, commentaire du livre de Lon L. Fuller, "Anatomy of the Law", Harvard Law Review, Vol 83, n°6, Apr., pp1474-1480
  • 1978, Philip Selznick, "Lon L. Fuller 1902-1978", Law & Society Review, Vol2 n°2, Winter, p187
  • 1984, Robert S. Summers, Lon L. Fuller, London: Edward Arnold, Publishers Ltd
  • 1995, Barry Macleod-Cullinane, Lon L. Fuller and the Enterprise of Law, Libertarian Alliance, Legal Notes No. 22
  • 1998, T. R. S. Allan, Fuller, Lon Luvois, In: Peter Newman, dir., The New Palgrave Dictionary of Economics and the Law, London, Macmillan, Vol I

Liens


7684-efdur-Justice.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail concernant le droit et la justice.