Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Ronald Dworkin

De Wikiberal

Ronald Dworkin est un philosophe du droit américain né le 11 décembre 1931 à Worcester, dans le Massachusetts, et mort le 14 février 2013 à Londres.

Études et parcours

Dworkin a fréquenté les plus grandes universités en tant qu'étudiant, il a étudié la philosophie à l`Université Harvard (Massachusetts) avec le philosophe et logicien américain Willard van Orman Quine, et obtenu un LLB (baccalauréat ès droits) à la Harvard Law School et étudié le droit à l`Université d`Oxford, en Angleterre.

Sa carrière académique commence en 1962 à Yale (Yale Law School), et se voit consacrée en 1969 par l’attribution de la chaire de théorie du droit d’Oxford, où il succède à Herbert Hart, considéré comme un grand philosophe du droit au XXe siècle. Dworkin entre par la grande porte du monde du droit et de la jurisprudence et devient assistant d’un juge fédéral célèbre, Learned Hand, avant de devenir avocat au barreau de New York.

Il a obtenu en 2007 le prix international Holberg pour l’ensemble de son oeuvre et a reçu le Prix Balzan 2012 pour la Théorie et philosophie du droit.

Œuvre théorique

Sa pensée, comme celle de John Rawls, s’inscrit dans le courant anglo-saxon de l’« egalitarian liberalism », qui affirme le primat du principe d’égalité en tant que vertu souveraine, pour fonder une théorie politique et juridique juste.

Toutefois Dworkin aborde la question des droits individuels d'une autre façon et refuse de suivre une des versions récentes du contractualisme comme celle de Rawls. Il envisage plutôt une autre manière de justifier les droits dont les individus sont porteurs, comme autant d'atouts contre l'État, dont le nécessaire principe du droit de protéger l'individu par une limitation du pouvoir politique.

Pour Dworkin, l'opposition entre égalité et liberté est un faux dilemme. Dans une série d'articles publiés sous le titre “What is Equality?”, il a cherché à contrecarrer l'idée que l'idéal de liberté entrerait en contradiction avec l'exigence de l'égalité, Dworkin argumente plutôt que la liberté et l'égalité ne constituent pas deux idéaux indépendants.

Citations

  • « Les droits individuels sont des atouts politiques détenus par les individus. Les individus ont des droits quand, pour une raison ou une autre, un but commun n’est pas une justification suffisante pour les priver de ce qu’ils désirent, en tant qu’individus, obtenir ou accomplir ; ou lorsqu’il ne constitue pas une justification suffisante pour leur imposer une perte ou un tort ». Une Question de principe (1985)

Bibliographie et collaborations

  • Taking Rights Seriously, 1977, Harvard University Press (Prendre les droits au sérieux, traduction française M.-J. Rossignol et al., Paris, PUF, 1995)
  • What is Equality? Part 1: Equality of Welfare, 1981
  • What is Equality? Part 2: Equality of Resources 1981
  • A Matter of Principle, 1985, (Une question de principe, traduction française A. Guillain, Paris, PUF, 1996)
  • Law’s Empire, 1986, (L’empire du droit, traduction française E. Soubrenie, Paris, PUF, 1994)
  • Liberal Community, 1989
  • Foundations of Liberal Equality, 1990
  • Life’s Dominion : An Argument about Abortion, Euthanasia and Individual Freedom, 1993
  • Freedom’s Law : The Moral Reading of the American Constitution, 1996
  • Do Liberty and Equality Conflict ?, in Living as Equals, 1996
  • Sovereign Virtue : The Theory and Practice of Equality, 2000
  • Is Democracy Possible Here, 2006, Princeton University Press
  • Justice for Hedgehogs, 2011(Justice pour les hérissons. La vérité des valeurs, trad. de l’américain par John E. Jackson, Genève, Labor et Fides, coll. Le Champ éthique, 2015)

Articles

Liens externes

Notes et références


7684-efdur-Justice.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail concernant le droit et la justice.