Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Mariage libre

De Wikiberal

Le mariage libre est une union entre X personnes de même sexe ou de sexe différents. Cette expression désigne également une situation théorique où le mariage ne serait plus officialisé ni règlementé par une institution publique ou religieuse mais par une institution privée. Ainsi qu'une situation où les mariés ne seraient pas tenus de rester fidèles à leur conjoint(s).

Le mariage libre englobe toute les formes possibles de mariages librement consentis, y compris le mariage de raison, et le mariage blanc. Et s'oppose à la fois au mariage forcé, généralement poussé par la famille et décidé par les parents, et au mariage réglementé par l'État.

Contrat libre de mariage

Les libéraux pensent que, quelle que soit la raison du mariage, du moment que les partenaires sont d'accord et ne sont pas forcés de se marier contre leur volonté, les mariés n'ont pas à rendre compte de la moralité de leur relation à l'État. L'État n'est pas une institution sacrée. Il ne possède aucune légitimité pour juger si l'attirance qu'éprouvent les personnes les unes envers les autres et bonne ou mauvaise. C'est pourquoi ils défendent le contrat libre de mariage.

Le contrat libre de mariage est un contrat que passent les personnes volontaires pour se marier. La particularité de ce contrat de mariage est qu'il n'est pas prédéfini, ni réglementé par l'autorité publique. Les mariés définissent eux mêmes les termes de leur contrat et l'officialisent par l'intermédiaire d'un tiers, une entreprise privée spécialisée dans l'arbitrage. Le contrat libre peut donc convenir aussi bien aux polygames, polyamour, ou aux homosexuels.

La seule limite du mariage libre est celle du libre consentement de tous les partenaires.

Le caractère sacré du mariage

Le mariage n'a aucun caractère sacré tant qu'il n'est pas officialisé par une institution sacrée. À l'heure actuelle, le mariage est officialisé par l'institution publique qui, depuis la séparation de l'Église et de l'État, ne devrait en toute logique pas être une institution sacrée. Le mariage officialisé à la mairie, n'a donc aucun caractère sacré, à moins de croire que l'État soit de caractère divin, et que la république soit une institution religieuse.

Le mariage libre peut parfaitement posséder un caractère sacré si l'entreprise privée qui le rend officiel possède une vocation sacrée. Les anarcho-capitalistes qui sont les plus ardents défenseurs du mariage libre supposent que dans une société sans État, plusieurs entreprises privées concurrentes (certaines religieuses et d'autres pas) offriraient des possibilités de mariage différentes selon leurs valeurs. Le caractère sacré du mariage ne signifie pas forcément un mariage monogame hétérosexuel. Il se peut très bien qu'une religion X décide de considérer comme sacrée une forme de mariage qui n'est pas sacrée pour les autres religions.

7640-efdur-Babelwiki.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur les sujets de société.