Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Raymond Courtot

De Wikiberal
Raymond Courtot
'

Dates 1907 -
Raymond-Courtot.jpg
Tendance Libéral centriste
Origine France France
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Raymond Courtot

Raymond Courtot, né en 1907, fut un chef d'entreprise et homme politique. Il passa ses premières années d'éducation dans les écoles et au lycée de Besançon. Puis, il alla à l'université afin d'obtenir une licence en Droit et un D.E.S d'économique politique. Il compléta sa formation par un diplôme de Science Po à Paris.

Dans sa vie, il occupa différentes fonctions, celle d'avocat avant la seconde guerre mondiale, puis de Sous-Préfet. Il fut secrétaire général d'une organisation professionnelle, ainsi que celui d'un groupe d'industries métallurgiques. En 1960, il crée son cabinet de conseil d'entreprises. Il fut candidat aux élections législatives de 1936 à Belfort. Quelques voix lui manquèrent pour obtenir un poste de député. Il fut conseiller municipal de la vile d'Argenteuil, dans la banlieue rouge de Paris.

Raymond Courtot fut secrétaire général du Parti Libéral Européen. Ce parti politique centriste fut créé en 1960, par Jean-Paul David et Pierre Marcilhacy. Ce dernier fut candidat du PLE à la présidence de la République française en 1965 mais il n'a obtenu qu'un très faible score (1,71 %, en avant-dernière position), ce qui provoqua l'affaiblissement fatal du parti.

En 1981, Raymond Courtot écrit un livre, "Changer l'Etat", qui se présente comme un témoignage d'un homme qui a traversé le siècle où les idées libérales n'ont pas eu souvent les faveurs du suffrage électoral, ni les applications convaincantes en politique économique. Comme, il l'intitule dans un chapitre, il a vécu durant un siècle d'inflation et de centralisation de l'Etat par des partis de droite comme de gauche. Il s'engagea dans cette écriture comme une de ses dernières actions politiques. Il souhaitait qu'un nouveau progrès intellectuel vienne anéantir les idéologies indigentes de droite comme de gauche. Il voulait que l'Etat change en s'écartant d'une centralisation jacobine, héritée de la monarchie et de la révolution française. Il désirait répudier cet "Etat jacobin" pour le remplacer par un système d'autorités politiques issus de la population de base qui composent la société civile.

Publications

  • 1981, "Changer L'Etat", Paris: Les Editions libérales du P.L.E.