Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Anthony Carilli

De Wikiberal
Anthony Carilli
économiste

Dates
Anthony-Carilli.jpg
Tendance École autrichienne
Origine États-Unis États-Unis
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Anthony Carilli

Anthony M. Carilli est professeur d'économie et directeur du Centre pour l'étude de l'économie politique au Hampden-Sydney College, dans l'état de Virginie, aux USA. Il a été également chercheur adjoint à l'Institut de Beacon Hill pour le "Public Policy Research" à l'Université Suffolk de Boston, dans le Massachusetts. Ayant un intérêt pour l'école autrichienne d'économie, il fait partie de la "Society for the Development of Austrian Economics (SDAE) dont il a été le président en 2010. Il est également membre du réseau de la faculté "FEE" (Foundation for Economic Education).

Il est diplômé d'économie (B.A., au Hartwick College, en 1983) et (M.A. en 1987 et doctorat en 1991) de l'Université Northeastern.

Ses intérêts de recherche sont variés. Il a publié des articles sur la lutte contre les incendies en milieu rural[1], sur la NASCAR (National Association for Stock Car Auto Racing), sur le capital social, sur la théorie des fluctuations économiques, sur la monnaie et les systèmes monétaires, sur le base-ball[2].

L'approche standard de la théorie des fluctuations économiques par l'école autrichienne d'économie expliquant les cycle économiques, postule que les manipulations des banques centrales sur les taux d'intérêt ont tendance à tromper les banquiers et les investisseurs en leur faisant croire qu'il y a une augmentation de l'offre réelle de fonds prêtables disponibles pour l'investissement en capital. Toutefois, le recours à cette forme de "folie" dans la gestion de la monnaie ignore l'accent entrepreneuriale de la tradition autrichienne. Anthony Carilli et Gregory Dempster ont utilisé, dans leur modèle d'étude, l'outil analytique du dilemme du prisonnier afin de modéliser le comportement de maximisation de profit des banquiers et des investisseurs dans un environnement d'incertitude où prévaut une situation où le taux d'intérêt du marché est inférieur au taux sous-jacent de préférence temporelle.

Leur article répond à une attaque de la part de Gordon Tullock : "Pourquoi les Autrichiens se trompent sur les dépressions". Il s'agissait d'une attaque faite à l'encontre de Murray Rothbard lui reprochant de ne pas croire que les entrepreneurs soient induits en erreur dans le premier temps du cycle [autrichien] et qu'ils ne prévoient pas que le faible taux d'intérêt va s'élever plus tard. Qu'ils continuent à être incapables de comprendre cela, cependant, semble peu probable, mentionne autoritairement Gordon Tullock. En proposant le dilemme du prisonnier, parce que les entrepreneurs sont rationnels d'exploiter des opportunités de profit à court terme car la situation offre cette possibilité dans la phase d'expansion (sinon, s'ils ne font pas, leurs concurrents le feraient), Anthony Carilli et Gregory Dempster ont répondu adéquatement à la plainte de Gordon Tullock.

Notes et références

  1. Il est pompier volontaire durant son temps libre
  2. Il a joué de nombreuses années au base-ball. Il a arbitré professionnellement dans la Ligue du Nord indépendante.

Publications

  • 2003, avec Gregory M. Dempster, “A note on the treatment of uncertainty in economics and finance”, Journal of Education for Business, vol 79, n° 2, November/December, pp99-102

Liens externes