Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Aung San Suu Kyi

De Wikiberal

Aung San Suu Kyi (prononcer : /àunsʰánsṵtʃì/), née le 19 juin 1945 à Rangoon, est une femme politique birmane, figure de l'opposition non-violente à la dictature militaire de son pays, prix Nobel de la paix en 1991.

Fille du leader de l'indépendance birmane Aung San (assassiné en 1947), elle devient en 1988 secrétaire générale de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), parti qui milite pour l'instauration d'une démocratie libérale et se réclame d'un "libéralisme social". Elle est fortement influencée par la philosophie non violente du Mahatma Gandhi et les principes du bouddhisme.

Elle est placée en résidence surveillée par le gouvernement militaire de 1990 à 2010. Candidate aux élections législatives partielles de 2012, elle remporte très largement le scrutin le 1er avril 2012, et obtient ainsi son premier mandat officiel : celui de députée.

En 2016, ne pouvant devenir présidente de la République pour des raisons constitutionnelles (elle est mariée à un Britannique), elle est nommée ministre des Affaires étrangères, conseillère spéciale de l'État et porte-parole de la Présidence, sa position étant celle d'un chef de gouvernement de facto.

En 2017 elle est critiquée pour son inertie face à ce que certains appellent un « nettoyage ethnique » des Rohingyas (ethnie musulmane de l'État d'Arakan), causé par l'armée birmane.

Citations

  • Il n'y a rien de neuf dans le fait que les gouvernements du Tiers monde cherchent à justifier et perpétuer leur autoritarisme en dénonçant les principes démocratiques libéraux comme quelque chose d'étranger à leur pays.
  • Ce n’est pas le pouvoir qui corrompt, mais la peur : la peur de perdre le pouvoir pour ceux qui l’exercent, et la peur des matraques pour ceux que le pouvoir opprime...
  • Dans sa forme la plus insidieuse, la peur prend le masque du bon sens, voire de la sagesse, en condamnant comme insensés, imprudents, inefficaces ou inutiles les petits gestes quotidiens de courage qui aident à préserver respect de soi et dignité humaine. (...) Dans un système qui dénie l’existence des droits humains fondamentaux, la peur tend à faire partie de l’ordre des choses. Mais aucune machinerie d’État, fût-elle la plus écrasante, ne peut empêcher le courage de ressurgir encore et toujours, car la peur n’est pas l’élément naturel de l’homme civilisé.
3835-22604.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail consacré au libéralisme politique.

Kurt.jpg Accédez d'un seul coup d’œil à toute la série des articles de Wikibéral concernant les célébrités libérales, libertariennes et assimilées.