Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Birmanie

De Wikiberal

La Birmanie, ou Myanmar, en forme longue la république de l'Union du Myanmar, est un pays d'Asie du Sud-Est continentale ayant une frontière commune avec le Bangladesh, la Chine, l'Inde, le Laos et la Thaïlande.

La Birmanie a été marquée par la domination britannique, depuis la première guerre anglo-birmane en 1824 (conquête de l'Assam) jusqu'à l'indépendance de la Birmanie en 1948 (le pays quitte le Commonwealth le 4 janvier 1948). Durant la Seconde Guerre mondiale, le pays a été occupé par le Japon ("État de Birmanie" de 1943 à 1945).

Dirigée par une dictature militaire marxiste après le coup d'État de 1962, une junte militaire prend le pouvoir après les "événements de 1988" (manifestations pacifiques culminant le 8 août 1988). En 2007, un mouvement pro-démocratique ("révolution de safran"), causé principalement comme en 1988 par les difficultés économiques, est réprimé par la junte et avorte.

La militante démocrate Aung San Suu Kyi, fille de l'indépendantiste birman Aung San, placée en résidence surveillée en 1990, obtient en 1991 le prix Nobel de la paix pour sa lutte non violente pour la démocratie et les droits de l'homme. Elle est libérée le 13 novembre 2010.

Aux élections législatives de novembre 2015, la Ligue nationale pour la démocratie (NDL) d'Aung San Suu Kyi remporte une écrasante victoire sur le Parti de l'union, de la solidarité et du développement (USDP) (parti étatiste et séculariste) du président Thein Sein. Tout en conservant les ministères des Affaires étrangères et de l'Éducation, Aung San Suu Kyi devient le 6 avril 2016 « conseiller pour l'État », fonction officieuse de premier ministre.

La "crise des Rohingya", conflit dans l'État d'Arakan, débute en juin 2012 par des violences inter-ethniques et s'intensifie à partir de 2016, opposant l'Armée du salut des Rohingya de l'Arakan et les forces militaires birmanes. En 2017, le Bangladesh compte 620 000 réfugiés rohingyas présents sur son territoire. Les Rohingya, minorité musulmane, sont considérés comme un peuple bangladeshi, non birman, peuple imposé historiquement par les Britanniques, et rejetés pour cette raison par une grande partie de l'ethnie majoritaire (Bama) de Birmanie (environ 70 %). Même si elle estime que la crise des Rohingyas aurait pu être mieux gérée, Aung San Suu Kyi récuse l'accusation de "génocide" et soutient que l'État de droit est respecté.

Bibliographie


6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.

Interro jer suite.png Accédez d'un seul coup d’œil au lexique des principaux termes du libéralisme.

3835-22604.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail consacré au libéralisme politique.