Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Donald Senese

De Wikiberal

Donald J. Senese est né à Chicago, dans l'Etat de Illinois, aux Etats-Unis, le 6 Avril 1942 et décédé à Alexandrie, dans l'Etat de Virginie, le 16 octobre 2004[1].

Il fut diplômé de l'Université Loyola de Chicago (BS en 1964) et de l'Université de Caroline du Sud (MA, en 1966; puis Ph. D, en 1970). Il a été nommé "Jeune homme hors pair en Amérique" (Outstanding Young Man in America ) en 1976 et 1978.

A partir de 1976, Donald Senese était chercheur principal, associé au Comité d'études du parti républicain de la Chambre des représentants américaine. Entre 1973 et 1976, il était directeur adjoint juridique auprès du Représentant politique du Texas, William Archer. En 1973, Donald Senese a occupé le poste d'assistant et rédacteur en chef du bulletin d'information pour le sénateur William Scott. Entre 1969 et 1972, il fut professeur agrégé d'histoire à l'Université Radford, en Virginie.

Donald Senese a été membre du conseil d'administration du ministère de l'école supérieure d'agriculture entre 1975 et 1980. Il a été élu au conseil d'administration national et, également, au comité de direction des professeurs d'université pour l'ordre académique en 1978. Pour tous ses mérites et talents, le président des Etats-Unis, Ronald Reagan a décidé de le nommer, en 1981, secrétaire adjoint pour la recherche et l'amélioration de l'éducation, au ministère de l'Éducation. Donald Senese a occupé ce poste jusqu'en 1985.

Par la suite, Donald Senese est devenu écrivain free-lance sur les questions de politique étrangère. Il est spécialiste de la zone Asie avec une connaissance très approfondie du système économique et politique de la Chine. Il s'est intéressé comment, Deng Xiaoping, a introduit les principes de la libre entreprise dans l'économie marxiste de la Chine. L'aphorisme célèbre du dirigeant chinois : "Ce n'est pas important si un chat est noir ou blanc pourvu qu'il attrape les souris", a été interprété par beaucoup d'observateurs étrangers comme un rejet des slogans dogmatiques de son prédécesseur Mao Zedong (1893-1976). Deng Xiaoping[2] semblait plus en faveur d'une approche plus réaliste. Mais Donald Senese mettait en doute que Deng Xiaoping abandonnait Karl Marx au profit d'Adam Smith. Il ne s'agissait pas d'un abandon du marxisme, mais plutôt d'une tentative d'adaptation du marxisme aux circonstances économiques particulières en Chine. Donald Senese n'était pas dupe que la persistance de quatre caractéristiques essentielles étaient contraire au principe de liberté et du capitalisme à savoir le leadership politique incontestable du Parti communiste chinois, la dictature du prolétariat, le socialisme et la primauté de la pensée marxiste-léniniste-maoïste.

"Ceux qui sont imprégnés d'histoire peuvent se rappeler que chaque fois que les gouvernements marxistes ont des ennuis économiques, ils cherchent le soutien des nations capitalistes et, en même temps, autorisent des incitations économiques pour renflouer les échecs du socialisme. Même Lénine, confronté à des difficultés économiques résultant de ses politiques socialistes, a adopté la « nouvelle politique économique », ce qui a permis aux éléments de la libre entreprise d'entrer dans l'économie de l'Union soviétique. Lorsque l'économie a commencé à croître, Lénine réprima cette liberté économique limitée, en retournant à une politique socialiste / communiste tout en initiant un nouveau resserrement dans la sphère politique." Donald Senese[3]

L'instauration du libre marché, souligne Donald Sense ne peut pas s'effectuer sans la stabilité et la persistance dans les décisions politiques. On ne peut laisser penser aux entrepreneurs que ce qui est autorisé aujourd'hui peut être suspendu ou interdit le lendemain. Deng Xiaoping était intéressé dans la vision d'efficacité du capitalisme en occultant ses bases éthiques. Il ne peut pas y avoir de liberté économique sans liberté politique, maintient Donald Senese.

Notes et références

  1. Il a longtemps résidé à Alexandrie, dans l'Etat de Virginie où il a été enterré au cimetière "Ivy Hill"
  2. Deng Xiaoping annonça un nouveau programme pour le développement économique
    • (1) l'abolition du système agricole collectivisée,
    • (2) l'encouragement des parcelles paysannes privées pour cultiver des produits agricoles à vendre sur le marché,
    • (3) la réduction de la planification économique centralisée, en créant des unités économiques locales, responsables de l'acquisition des matières premières,
    • (4) l'encouragement de la technologie pour accroître la productivité,
    • (5) l'utilisation de joint-ventures avec des entreprises étrangères afin d'apporter des fonds supplémentaires et des investissements en Chine.
    A l'appui de ce programme, les zones économiques spéciales ont été développées comme Shenzhen, près de la frontière de Hong Kong et Zhuhai, près de Macao.
  3. Donald Senese, 1987, "China's Free Enterprise Experiment", The Freeman, Juillet

Publications

  • 1980,
    • a. "Modernizing the Chinese Dragon: The Prospective Impact of Western Aid and Technology on Mainland China", (Jspes Monograph, n°10), Editeur: Council Social & Economic Studies, ISBN 0930690117
    • b. "Government, Heal Thyself", The Freeman, Juillet
  • 1982, "Asianomics Challenge and Change in Northeast Asia", Editeur: Council Social & Economic Studies, ISBN 0930690141
  • 1986,
    • a. "Sweet and Sour Capitalism: An Analysis of “Socialism with Chinese Characteristics" (Journal of Social Political and Economic Studies Monograph, n°15), Editeur: Council Social & Economic Studies, ISBN 0930690184
    • b. "Democracy in Mainland China the Myth and the Reality" (Journal of social, political, and economic studies monograph series), Editeur: Council Social & Economic Studies, ISBN 0930690192
  • 1989, "Can the Two Chinas Become One?" (Journal of Social, Political and Economic Studies Monograph, n°21), Editeur: Council Social & Economic Studies, ISBN 0930690249