Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Douglas Casey

De Wikiberal
Douglas Casey
'

Dates Né en 1940
Doug-Casey.jpg
Tendance Libertarien
Origine États-Unis États-Unis
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Doug Casey

Douglas "Doug" Casey, né le 10 janvier 1940, est un économiste libertarien américain défenseur du libre marché, de la liberté d'expression et des idées anarcho-capitalistes. Il fut diplômé de l'université de Georgetown en 1968 où il s'est retrouvé dans la même promotion que le futur président des Etats-Unis, Bill Clinton. Il fit ses premières armes de journaliste économique grâce à Robert Kephart, dans sa revue, "Inflation Survival Letter".

Doug Casey est l'auteur à succès de nombreux ouvrages financiers, sur les investisseurs internationaux. Il est le fondateur et président du Casey Research, un institut qui fournit une analyse financière sur les marchés verticaux spécifiques, dont les ressources naturelles, les métaux, l'industrie minière, l'énergie, les matières premières et les nouvelles technologies. Depuis 1979, il écrit ou co-écrit une lettre d'information mensuelle sur l'investissement des métaux et sur le trading international. Il contribue également à d'autres bulletins d'information, dont le Rapport Casey, une publication qui est orientée vers la géopolitique. Il est le collaborateur régulier de différents sites financiers et de blogs défendant le libre marché comme WorldNetDaily et LewRockwell.com.

Passionné par les voyages internationaux, Doug Casey en profite pour découvrir de nouvelles opportunités entrepreneuriales. Son premier livre, "L'homme international" (1978) montra aux lecteurs comment tirer le meilleur parti de leur liberté personnelle et des possibilités financières au niveau mondial. Son livre, "Investir dans la cris" (1979) est devenu un best-seller dans l'histoire financière, il fut en tête de la liste du New York Times des meilleures ventes durant 12 semaines.

Il a soutenu Ron Paul pour sa candidature à la présidence des Etats-Unis en 2008. En 2009, il a prononcé un discours intitulé "Mes mésaventures dans le tiers monde" dans lequel il expose son intention de privatiser un petit pays et de rendre les actions publiques à la bourse comme le New York Stock Exchange. En 2010, il a inspiré un projet intitulé "International Man", en s'appuyant sur l'héritage de son premier livre pour montrer comment des individus peuvent obtenir la liberté personnelle grâce à l'internationalisation. Grâce à la puissance de l'Internet, son projet s'est étendu au réseau mondial des défenseurs de la liberté d'asile, aux investisseurs, aux aventuriers et voyageurs internationaux, aux spéculateurs et aux expatriés qui cherchent à vivre un style de vie international.

Doug Casey affirme qu'il n'existe plus, aujourd'hui, de placements financiers sûrs. Avec les milliards d'unités monétaires nouvellement créés par les banques centrales, circulant dans le monde entier, les choses sont devenues très chaotiques et imprévisibles avec le temps. Il est très difficile d'investir en utilisant n'importe quel type de méthode lorsque les choses sont aussi chaotiques. Il affirme que l'on le veuille ou non, la plupart d'entre nous seront obligés d'être des spéculateurs dans les années à venir. Un spéculateur, précise-t-il, c'est quelqu'un qui essaie de capitaliser sur les distorsions causées sur ​​le marché économique par le marché politique. Il n'existerait pas autant de spéculateurs répondant à des distorsions, si nous vivions dans une société de libre marché. Mais, conclut Douglas Casey, cela n'est pas notre monde actuel.

Ainsi, la spéculation va supplanter les placements des investissements. L'investissement se définit comme la répartition du capital d'une manière qu'il produise de manière fiable plus de capital. Les différents gouvernements rendent de plus en plus difficile la visibilité de l'investissement profitable à cause de l'accroissement des impôts, à cause l'inflation beaucoup plus élevée et des réglementations draconiennes. Face à l'incertitude créée par l'Etat, l'investisseur en est réduit à des conjectures. C'est dommage, se lamente Doug Casey, du point de vue de l'économie dans son ensemble. Peu de gens savent comment réussir en tant que spéculateur professionnel, alors les novices risquent de perdre beaucoup dans les années à venir.


Bibliographie

  • 1978, The International Man, Hardcover: ISBN 978-0-932496-09-6
  • 1979, Crisis Investing, Hardcover: ISBN 0-936906-00-6. Paperback: ISBN 0-671-42678-8
  • 1993, Crisis Investing for the Rest of the 90s, Paperback: ISBN 0-8065-1612-7
  • 2012, Totally Incorrect: Conversations with Doug Casey, Paperback: ISBN 0-988-28513-4

Liens externes