Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Robert Kephart

De Wikiberal
Robert Kephart
Chef d'entreprise et éditeur

Dates (1934 - 2004)
Robert-Kephart.jpg
Tendance Libertarien
Origine États-Unis États-Unis
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Robert Kephart

Robert D. Kephart alias Bob Kephart (né le 8 septembre 1934 à Albuquerque, dans l'Etat du Nouveau-Mexique - décédé le 8 juin 2004 en son domicile de Belleair Shore, en Floride, aux USA) était un éditeur et philanthrope[1] américain servant la cause de la liberté[2] avec passion et luttant contre l'empiétement de l'Etat dans l'activité de chaque être humain. Il a soutenu de nombreux écrivains et philosophes. Mais, par modestie et humilité, il s'est toujours maintenu hors des feux des projecteurs. Son objectif premier était d'aider les autres à briller. Par exemple, Robert Kephart est devenu ami avec Jack Pugsley, l'auteur du livre "Common Sense Economics" (L'économie du bon sens") après la parution d'une bonne critique de ce livre.

Sans de grandes études universitaires, Bob Kephart était un homme autodidacte, doté d'une rectitude morale. Il commença sa carrière professionnelle en tant que comptable dans le secteur du transport en chemin de fer. Il a fini sa vie comme éditeur et spécialiste du marketing direct sur un marché novateur de la presse libérale.

Bob Kephart a passé sa vie et dépensé son argent afin de promouvoir la liberté individuelle grâce à des publications, en aidant les organisations axées sur la liberté, et en soutenant les auteurs et écrivains individuels. Il était l'éditeur de la revue "Human Events" (Evénements humains) et il fut l'un des premiers soutiens du Laissez Faire Books. Il a fondé les magazines "Libertarian review" et "Books for Libertarians", qui étaient des critiques libertariennes de livres libéraux et libertariens. En engageant Roy Childs comme rédacteur en chef, il a ainsi influencé des milliers de jeunes gens qui sont devenus des partisans d'une société libre.

Au début des années 1970, Bob Kephart fut déçu par l'activité politique américaine. Il n'avait plus confiance dans le processus politique comme route au progrès social. Il est alors devenu un libertarien convaincu. Il s'éloigna de la publication, "Human Events", d'orientation conservatrice et il fonda la société "Kephart Communications, Inc." (KCI), une maison d'édition financière axée sur la promotion de l'économie de marché et sur les conseils d'investissements dans une monnaie saine. KCI, embauche Mark Skousen, à la fin de l'année 1974, comme rédacteur en chef afin de publier "Inflation Survival Letter" (Lettre de survie à l'inflation), titre qui est devenu tard, "Personal Finance", en raison de la baisse du taux d'inflation. Bob Kephart fut ainsi le premier à éditer un bulletin financier mettant en garde contre l'inflation à deux chiffres de la période, avant l'arrivée de Paul Volcker à la FED. Il a montré aux lecteurs comment faire face au péril de l'inflation.

Beaucoup de jeunes noms du milieu libertariens ont obtenu leur première page d'écriture grâce à la "Lettre de survie à l'inflation". parmi ceux-ci on compte Gary Alexander, Richard Band, Bruce Bartlett, Doug Casey, Adrian Day, Don Hauptman[3] , Vern Jacobs, Jim McKeever et Mark Skousen. Des auteurs plus confirmés les accompagnait comme Karl Hess. Tous lui reconnaissent son rôle de leadership et de mentor dans leur carrière.

Ses intérêts éclectiques l'ont amené à soutenir la création de "La Société Eris", fondée par Doug Casey, une organisation dont les membres était pour la plupart des libertariens qui se rencontraient chaque été à Aspen pour discuter de sujets liés à la philosophie, l'histoire, la science, les arts, la santé et l'éducation.

Notes et références

  1. Durant de nombreuses années, il a généreusement financé une longue liste d'organisations : "Families Against Mandatory Minimums", "Forfeiture Endangers American Rights", "Human Rights Watch", "Institute for Justice", "National Coalition to Abolish the Death Penalty", "Post-Conviction Relief", "American Civil Liberties Union", "Foundation for Economic Education", "Cato Institute", "Future of Freedom Foundation", "R.A. Childs Fund for Independent Scholars", "Separation of School and State Alliance"
  2. Robert D. Kephart a remporté, en 1998, le prix annuel "Thomas S. Szasz" pour sa contribution exceptionnelle à la cause des libertés civiles.
  3. Don Hauptman a exercé une carrière de rédacteur indépendant, de copywriter pour le marketing direct et de consultant créatif pendant plus de 30 ans. Grâce à son réseau professionnel, Robert Kephart l'a recommandé à d'autres éditeurs libertariens et des libéraux conservateurs, dont beaucoup sont devenus ses clients.

Publications


Littérature secondaire

Liens externes

  • "For Bob Kephart", commentaires Don Hauptman lors du service commémoratif en l'honneur de Bob Kephart, lus le 31 juillet 2004 pour la réunion de la société Eris.