Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Franz Kafka

De Wikiberal

Franz Kafka, né à Prague le 3 juillet 1883 et mort à Kierling, près de Vienne, le 3 juin 1924, est un auteur d'origine juive et de langue allemande. C'est l'un des écrivains les plus éminents du XXe siècle.

Vie

Franz Kafka est né à Prague, alors capitale de la Bohême qui faisait partie de l'empire austro-hongrois. Il est le fils de Hermann Kafka (1852-1931), commerçant venu de la province à Prague, et de Julie Kafka, née Löwy (1856-1934), issue d'une riche famille de Podiebrad. Il avait deux frères, Georg et Heinrich, morts en bas âge, en 1885 et 1887, et trois sœurs plus jeunes : Elli (1889-1941), Valli (1890-1942) et Ottla (1892-1943). Franz a eu une enfance solitaire. Sa langue maternelle était l'allemand comme pour 10% de la population de Prague à l'époque. Les Kafka étaient juifs.

Kafka fréquente école, collège et lycée allemands à Prague. Très tôt, il s'intéresse à la littérature (ses premiers écrits ont disparu, sans doute ont-ils été détruits par Kafka lui-même) et aux idées socialistes. Il se plaît à lire le magazine Kunstwart. Ses amis sont alors Rudolf Illowy, Hugo Bergmann, Ewald Felix Pribram ou encore Oskar Pollak. Il passe ses vacances à la campagne, chez son oncle Siegfried, un médecin de Triesch.

Après son bac (Abitur) (1901), Kafka voyage à Norderney et en Helgoland. En automne, il commence ses études à l'université allemande de Prague. Après deux semaines de cours en chimie, Kafka décide d'étudier le droit. Il suit cependant aussi des cours de germanistique et d'histoire de l'art. Il voyage un peu. En 1902, il fait la connaissance du poète Max Brod qui sera son ami le plus influent. En 1906, il est reçu docteur en droit et fait un stage au tribunal de Prague puis travaille dans une compagnie d'assurance de 1907 à 1922. En 1909, il publie ses premiers essais de prose dans le magazine munichois Hyperion.

En 1912, Kafka rencontre Felice Bauer, une Berlinoise, avec qui il se fiancera deux fois sans jamais aller jusqu'au mariage. C'est en 1912, également, qu'il devint définitivement végétarien. Il rédige notamment la Métamorphose. En 1917, sa relation avec Felice prend fin et Kafka apprend cette même année qu'il est atteint de la tuberculose. En 1919, Kafka rencontre Julie Wohryzeck avec laquelle il se fiance mais ces fiançailles seront elles aussi rompues. L'année suivante, il fait la connaissance de Milena Jesenska qui deviendra son amie et entreprendra de traduire ses textes en tchèque. Malgré les séjours en sanatorium, sa maladie s'aggrave et à partir de 1921, il ne peut plus travailler. Kafka rencontre Dora Diamant durant un voyage en 1923. Ils s'installent la même année à Berlin. Mais son état se détériore tellement qu'il doit retourner à Prague en mars 1924. Il est admis alors au sanatorium de Kierling près de Vienne. Le 3 juin 1924, il y meurt, Dora à ses côtés. Son corps est ramené à Prague où il est enterré le 11 juin 1924 au nouveau cimetière juif de Prague-Strachnitz.

A propos de son œuvre

Kafka n'a pas publié l'ensemble de ses œuvres de son vivant et le Procès par exemple n'a été édité qu'à titre posthume. Sur son testament, Kafka charge son ami Max Brod de détruire l'ensemble de ses écrits. Contrairement aux dernières volontés de Kafka, Max Brod va les publier et faire connaître cet auteur qui de son vivant n'avait pas attiré l'attention des critiques. Après sa mort, son œuvre sera analysée, critiquée, louée. Kafka est désormais considéré comme un écrivain majeur d'avant-garde.

Les écrits de Kafka reflètent les sentiments de la société du début du XXe siècle. Ses personnages évoluent dans un monde où les rapports et relations qui les régissent leur sont incompréhensibles ; où ils sont livrés, impuissants, à des forces inconnues, comme dans un cauchemar. La vie est un mystère irrésolu, un labyrinthe dont on ne connaît pas la sortie et ce qui nous y attend. Kafka étudie la psychologie de ses personnages face à des situations extraordinaires, dont ils ne connaissent pas les tenants et les aboutissants, leur relation avec leur entourage.

Kafka aborde les thèmes de la solitude, des rêves, des peurs, des complexes. Le personnage est perdu, déboussolé, il ne saisit pas tout ce qui l'entoure, le lecteur est dans la même situation. L'atmosphère particulière des romans et nouvelles de Kafka a donné naissance à un adjectif, kafkaïen, qui renvoie à quelque chose d'absurde et d'illogique, de confus et d'incompréhensible.

Œuvres

  • 1910 - Considérations
  • 1913 - Le chauffeur
  • 1913 - Regards (Betrachtung)
  • 1913 - Le Verdict (Das Urteil)
  • 1913 - Le Soutier (Der Heizer)
  • 1914 - "lettre au père"
  • 1915 - La Métamorphose (Die Verwandlung)
  • 1919 - La Colonie pénitentiaire (In der Strafkolonie)
  • 1919 - Un médecin de campagne (Ein Landarzt)
  • 1921 - Première souffrance (Erstes Leid)
  • 1924 - Un champion de jeûne (Ein Hungerkünstler)

Œuvres publiées après sa mort :

  • 1925 - Le Procès (Der Prozeß)
  • 1926 - Le Château (Das Schloß)
  • 1927 - L'Amérique (Amerika) (bien que publié plus tard, il a été écrit avant le Procès et le Château)
  • 1931 - La Muraille de Chine (Beim Bau der chinesischen Mauer)
  • 1934 - Devant la loi

Citations

  • Il y a un but, mais pas de chemin ; ce que nous nommons chemin est hésitation.
4451-20300.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail culture de wikibéral.