Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Günter Schmölders

De Wikiberal
Günter Schmölders
Économiste

Dates 1903 - 1991
Gunter Schmolders.jpg
Tendance
Origine Allemagne Allemagne
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Günter Schmölders

Günter Schmölders, né le 29 septembre 1903 à Berlin et mort le 7 novembre 1991 à Munich, est un économiste allemand. Il était spécialiste de la fiscalité. Il fut président de la société du Mont-Pèlerin de 1968 à 1970, succédant à Bruno Leoni et cédant sa place à Milton Friedman.

Une bourse est délivrée chaque année par le German Historical Institute à Washington DC pour commémorer Schmölders.

Un adepte de l'économie comportementale

Günter Schmölders s'est engagé dans l'approche psychologique et sociologique de l'économie. Il fonda en 1958, le "Forschungsstelle für empirische Sozialökonomik" [Le Bureau de la recherche empirique en économie sociale] et, en 1960, il créa, à Cologne, le "Zentralarchiv für Sozialforschung empirische" [Les archives centrales pour une recherche empirique en sciences sociales]. En 1953, il écrit un article dans la revue ORDO, "Ökonomische Verhaltensforschung" ("La recherche sur le comportement en économie"), et en 1978, il développe ses idées dans un livre, "Verhaltensforschung im Wirtschaftsleben" ("La recherche comportementale en économie").

Tout comme le fit de son côté, George Katona, Günter Schmölders critiqua la théorie économique néo-classique du courant dominant pour sa négligence systématique de l'expérience réelle de la population (les perceptions, les anticipations, les motivations, les émotions) et le comportement réel des gens dans leurs rôles en tant que consommateurs, entrepreneurs, investisseurs financiers ou contribuables... En s'appuyant sur des concepts psychologiques sociaux et sur la psychologie économique, tels que les attitudes, les anticipations, la motivation, l'apprentissage social, il a pu montrer que les cycles économiques et les effets de la politique économique sur les agents économiques peuvent être mieux compris et prédits en prenant en compte des variables psychologiques.

Notes et références

Œuvres

  • 1930, "Prohibition in USA", Band 8 der Forschungen zur Völkerpsychologie un Soziologie, hrsg. R. Thurnwald, Leipzig
  • 1938, Geld und Kredit, Probleme der Wirtschaftspolitik ("Monnaie et crédit, les problèmes de la politique économique), Leipzig
  • 1942, Der Wettbewerb als Mittel der Leistungssteigerung und Leistungsauslese ("La concurrence comme un moyen d'améliorer les performances et l'élite du pouvoir"), Berlin
  • 1951, Allgemeine Steuerlehre, ("Fiscalité générale") Berlin
  • 1953, Organische Steuerreform, Berlin
  • 1955, Finanzpolitik, Berlin, Göttingen, Heidelberg
  • 1955, Konjunkturen und Krisen Band 3, Hamburg
  • 1953, "Ökonomische Verhaltensforschung" ("La recherche sur le comportement économique"), ORDO, Jahrbuch für die Ordnung von Wirtschaft und Gesellschaft, Vol V
  • 1959,
    • a. Die Politiker und die Währung, Frankfurt/Main
    • b. Monnaie et politique monétaire - Le rôle des prétendus " impondérables ", Economie Appliquée, n°3
  • 1960, Das Irrationale in der öffentlichen Finanzwirtschaft, Band 100, Hamburg
  • 1968, Geldpolitik, Tübingen, Zürich
  • 1966, Psychologie des Geldes, Band 263 bis 265
  • 1968, Gutes und schlechtes Geld, Frankfurt/Main
  • 1970, Finanz- und Steuerpsychologie (Survey Research in Public Finance – A Behavioral Approach to Fiscal Theory), Band 100/101
  • 1971, Der verlorene Untertan, Düsseldorf, Wien
  • 1973, Die Unternehmer in Wirtschaft und Gesellschaft, Essen
  • 1973, Sozialökonomische Verhaltensforschung
  • 1975, Einführung in die Geld- und Finanzpsychlogie, Darmstand
  • 1975, Wirtschaft in Lehre und Leben, Essen
  • 1978, "Verhaltensforschung im Wirtschaftsleben" ("La recherche comportementale en économie"), Hamburg: Rowohlt
  • 1988, Gut durchgekommen? Lebenserinnerungen, Berlin

Littérature secondaire

  • 1993, G. KIRSCH, In memoriam Günter Schmölders. Gedenkrede, Kölner Universitätsreden, 73, Cologne
  • 1996, H. ZIMMERMANN, "Schmölders, Günter", In: W. Killy et R. Vierhaus, dir., Deutsche Biographische Enzyklopädie, 9, Munich, pp38.

Liens externes

Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.

1868-41439.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail psychologie du libéralisme.