Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



James Ostrowski

De Wikiberal

James Ostrowski est juge à Buffalo dans l'État de New York, consultant politique, auteur et militant libertarien. Il a été diplômé de l'institut St. Joseph en 1975 et il a obtenu un diplôme en philosophie à l'Université de l'État de New York, à Buffalo, en 1980 ainsi qu'un diplôme en droit du Brooklyn Law School en 1983. Il fut vice-président de la commission de réforme du droit de la New York County Lawyers Association (1986-1988) et il a écrit deux rapports largement cités, critiquant la loi visant à résoudre le problème de la drogue. Le journal New York Newsday a décrit son rapport sur le sida lié à la drogue comme «superbe». Il a écrit un certain nombre d'articles scientifiques juridiques sur des sujets allant de la politique des drogues à la clause du commerce dans la Constitution.

Ses articles sont parus dans le Wall Street Journal, les Nouvelles de Buffalo, le Cleveland Plain Dealer et la Gazette législative. Ses études politiques furent publiées par la Hoover Institution, le Ludwig von Mises Institute et le Cato Institute. Il a donné des cours sur la Constitution au Canisius College de Buffalo et il a été conférencier invité à l'Université du Buffalo Medical School. Actuellement, il est chercheur à l'Institut Ludwig von Mises et chroniqueur pour le site de son ami, Lew Rockwell, LewRockwell.com. Il est rédacteur en chef du blog libertarien, PoliticalClassDismissed.com et fondateur Président du think tank "Jefferson, New York, Free, Inc".

Dans son ouvrage, "Direct Citizen Action" James Ostrowski établit une stratégie concise pour tous ceux qui veulent que l'Amérique redevienne, à nouveau, un pays libre. Il explique qu'il est illusoire de rétablir la liberté américaine en envoyant des suppliques aux hommes politiques et aux membres du sénat Américain. Car, de telles démarches finissent tôt ou tard dans la corbeille à papier.

Lors de ses dernières réflexions, il a écrit un livre, en 2009, sur la place de l'État dans le système scolaire aux États-Unis. Il met en évidence plusieurs défauts de l'éducation. L'essentiel du livre consacre en détail les nombreux problèmes que subissent les écoles publiques tels que la criminalité [1], le sexe [2], la drogue [3], plus la propagation de maladies et de l'utilisation généralisée de médicaments psychotropes afin de soigner les enfants du syndrome d'assujettissement ou du conformisme.

Les critiques de James Ostrowski ne sont pas seulement limitées à ces domaines, il poursuit son ouvrage en constituant un dossier solide selon lequel les écoles publiques ont dépassé le point de non-retour et qu'il est impossible de réparer le système. Dans l'ensemble, le livre vise à porter un coup dévastateur contre les centres d'endoctrinement que forment les écoles publiques. Aussi, il préconise que les parents doivent libérer leurs enfants du système d'éducation publique, en prenant appui sur la "révolution du homeschooling" qui a pris de l'ampleur ces dernières années. Il apparaît que de nombreux Américains ont déjà pris cette voie. Depuis plus de cinquante ans, les écoles ont fait l'objet de vives critiques de la part des partis de gauche et de droite. Pourtant, tous les efforts de réforme ont échoué car les intérêts particuliers ont bloqué plusieurs propositions du système alternatif "Choisir son école".

Notes et références

  1. "Il existe des rapports quotidiens de crimes violents dans les écoles publiques, dont les victimes sont des étudiants et des enseignants ainsi que, sans doute, de nombreuses infractions plus bénignes qui ne sont pas signalées parce que l'administration préfère truquer les statistiques."
  2. Les mots de James Ostrowski sont forts puisqu'il écrit que les écoles publiques se transforment en "fornicatorium" où le sexe est de plus en plus présent à défaut d'éducation.
  3. "Les écoles sont le point clé de la distribution de drogues illicites dans de nombreuses communautés."

Bibliographie

  • 1990, ‘‘The Moral and Practical Case for Drug Legalization’’, Hofstra Law Review, 18
  • 1991, "Answering the Critics of Drug Legalization", In: Melvyn B. Krauss et Edward P. Lazear, dir., "Searching for Alternatives: Drug-Control Policy in the United States", Hoover Institution Press, pp304-315
  • 2004, Political Class Dismissed: Essays Against Politics, Including "What's Wrong With Buffalo", Cazenovia Books
  • 2009, Government Schools Are Bad for Your Kids: What You Need to Know, Cazenovia Books
  • 2010, Direct Citizen Action: How We Can Win the Second American Revolution Without Firing a Shot, Cazenovia Books

Littérature secondaire


Liens externes

  • Blog de James Ostrowski
5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.