Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Johann Heinrich von Thünen

De Wikiberal

Johan Heinrich von Thünen est surtout connu pour sa contribution à la théorie de la localisation et sur sa théorie des anneaux. Il est né le 24 juin 1783 et a été formé à l'Université de Gottingen. Il est, sans doute aussi, l'un des économistes allemands les plus en vue au cours du 19ème siècle qui a travaillé dans le domaine de la théorie de l'entrepreneuriat.

La théorie de la localisation

La théorie de la localisation concerne la localisation géographique de l'activité économique. Cette discipline est est devenue une partie intégrante de la géographie économique. La théorie de la localisation aborde les questions de comprendre pourquoi les activités économiques sont situées là où elles sont et pourquoi elles le sont.

La théorie de la localisation repose sur l'hypothèse que les agents agissent dans leur propre intérêt. Ainsi, les entreprises choisissent des emplacements qui maximisent leurs bénéfices et les individus choisissent des emplacements qui maximisent leur utilité. Von Thünen est largement reconnu comme « le père de la théorie de la localisation », en raison de son travail profond dans ce domaine publié dans son œuvre « Der Isolierte Staat » en 1826.

La théorie des anneaux

La théorie des anneaux de Thünen est un modèle géométrique bidimensionnel dans une économie agricole, développé pour maximiser les bénéfices en allouant différentes sources de production à différents emplacements prédéfinis. Cela nécessite une définition de « l'état isolé », qui est fourni par certaines hypothèses selon lesquelles :

I) La ville est située au centre dans un « État isolé » qui est auto-suffisant économiquement et qui n'a pas d'influence extérieure.
II) L'état isolé est entouré d'une nature sauvage inoccupée.
III) L'Etat est complètement plat et n'a pas de rivières ou de montagnes pour interrompre le terrain.
IV) La qualité et le climat du sol sont uniformes dans tout l'État.
V) Les agriculteurs de l'État isolé transmettent leurs propres biens au marché par l'intermédiaire d'une charrue à bœuf, à travers les terres, directement vers la ville centrale.
VI) Les agriculteurs agissent pour maximiser leurs bénéfices.

Sous cet ensemble d'hypothèses simplifiées, Thünen soumet un modèle de quatre régions annulaires concentriques consécutives qui se se développerait autour de la ville.

  1. La laiterie et l'agriculture intensive se localisent dans le secteur le plus proche de la ville. Étant donné que les légumes, les fruits, le lait et les autres produits laitiers doivent rapidement être commercialisés, ils sont donc produits près de la ville.
  2. Le bois est à la fois un produit de carburant (bois de chauffage) et un matériau de construction qui se situe dans la deuxième zone. Avant l'industrialisation (et l'énergie du charbon), le bois était un carburant très important pour le chauffage et la cuisine. Le bois est très lourd et difficile à transporter, de sorte qu'il se situe aussi près que possible de la ville.
  3. La troisième zone comprend des champs importants pour cultiver des grains nécessaires à la fabrication du pain. Puisque les grains se conservent plus longtemps que les produits laitiers et qu'ils sont beaucoup plus légers que le carburant, ceci réduit les coûts de transport. Ils peuvent être situés plus loin de la ville.
  4. Les pâturages sont situés dans l'anneau final entourant la ville centrale. Les animaux peuvent être éloignés de la ville parce qu'ils sont auto-transportants. Les animaux peuvent être promenés vers la ville centrale pour la vente ou pour l"abattage.

Au-delà du quatrième anneau se trouve la nature sauvage inoccupée, qui se trouve à une grande distance de la ville centrale pour tout type de produit agricole. Même si le modèle a été créé dans un temps datant avant la présence des usines, des autoroutes et même du chemin de fer, il a constitué un modèle majeur de la géographie économique. Ce modèle est une excellente illustration de l'équilibre entre le coût de la terre et les coûts de transport. À mesure que l'on s'approche d'une ville, le prix du terrain augmente. Les agriculteurs de l'État isolé équilibrent le coût du transport, de la terre et du profit et ils produisent le produit le plus rentable pour le marché.

L'entrepreneur preneur de risque et innovant

Dans son premier volume de son célèbre travail sur l'état isolé, il a présenté le premier traitement sérieux de l'économie spatiale, en lien avec la théorie de la rente. Dans le deuxième volume, il a développé un modèle mathématiquement rigoureux sur la théorie de la productivité marginale de la distribution, associée à son modèle des anneaux. C'est dans son deuxième volume de l'État isolé, qu'il expose une explication du profit en différenciant les activités liées à l'entrepreneur, d'une part et à celles du capitaliste d'autre part. Il prolonge ainsi la discrimination entre les activités entrepreneuriales et des simples activités marginales. À cet égard, sa principale contribution fut de proposer une description du profit attribué en fonction du risque impliqué et de l'ingéniosité utilisée. En général, ces deux points de vue apparemment séparés sur les activités entrepreneuriales étaient regroupées. Soit les entrepreneurs sont des preneurs de risque, soit des innovateurs. Thünen a été l'un des premiers protagonistes de l'histoire de l'économie qui a prétendu qu'ils sont les deux.

Selon Thünen, toute source de profit ne peut être extraite que lorsqu'un entrepreneur assume le risque économique. Aucune agence d'assurance n'est capable de couvrir tous les facteurs de risque associés avec les activités entrepreneuriales, et c'est, par conséquent, impossible d'agir en tant qu'entrepreneur sans aucune incertitude quant à la présence future de profit. Entreprendre les facteurs de risque, d'autre part, ouvre des opportunités d'innovations futures. Lorsque l'entrepreneur évalue les facteurs de risque futurs, sa prévoyance l'aide à identifier la façon appropriée d'éviter une catastrophe future. Cette activité d'évaluation des risques de l'entrepreneur s'avère donc assez productive dans la mesure où l'entrepreneur fait ses plans et qu'il arrive à de nouvelles solutions. L'adversité dans le monde des affaires devient ainsi le terrain d'entrainement de l'entrepreneur.

Littérature secondaire

  • 1992, Mark Blaug, dir., "Johann von Thünen (1783-1850), Augustin Cournot (1801-1877), Jules Dupuit (1804-1866)", Aldershot : E. Elgar