Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Le Globe

De Wikiberal

Le Globe, journal littéraire parait le 15 septembre 1824, fondé et dirigé par Pierre Leroux et Paul-François Dubois, ce dernier assumant le rôle de rédacteur en chef jusqu'en 1830. D'abord essentiellement littéraire, Le Globe est mêlé de près aux débats qui opposèrent les classiques et les romantiques, et est même considéré comme le principal organe du romantisme en France. Elargissant ses vues, il adopte en août 1826 le sous-titre de « journal philosophique et littéraire ». Les rédacteurs du Globe étaient de jeunes intellectuels libéraux qui se veulent la jeune France, opposés aux Ultras, ils se réclament de l’héritage de 1789, mais récusent l’esprit révolutionnaire. La liberté est leur maître-mot. A partir de 1828, le journal devient plus ouvertement politique avec pour actionnaires :François Guizot, Jacques Laffitte, le duc de Montebello, Alphonse Lavallée, Alexandre Lechevardière et les journalistes de la rédaction . En janvier 1831, Le Globe devient le journal de la doctrine de Saint-Simon, Michel Chevalier en étant le directeur, puis en août de la même année le journal de la religion saint-simonienne. Il cesse de paraître le 20 avril 1832.

Les principaux collaborateurs du journal étaient notamment : Tanneguy Duchâtel, Prosper Duvergier de Hauranne, François Guizot, Charles de Rémusat, Charles Renouard, etc.

6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.