Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Michael van Notten

De Wikiberal
Michael van Notten
'

Dates (1933 - 2002)
Michael-van-Notten.jpg
Tendance Libertarien
Origine Pays-Bas Pays-Bas
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Michael van Notten

Michael van Notten (né le 8 décembre 1933, à Zeist aux Pays-Bas - décédé le 2 juin 2002 à Nîmes, en France) était un avocat néerlandais qui a co-fondé le Centre libertarien aux Pays-Bas. Il est connu pour avoir écrit un livre sur le droit coutumier somalien. Michael van Nollen s'est marié dans la tribu des Samarons au nord-ouest de la Somalie et il a vécu avec eux pendant dix ans. Son essai, écrit avec l'aide de Spencer H. MacCallum, a été modifié et amplifié par ce dernier.

Michael Van Notten est diplômé en droit de l'Université de Leiden. Il a ensuite travaillé dans un cabinet d'avocats de New York et il a dirigé l'europaeum Institution, un organisme de recherche politique basé en Belgique. Au début des années 1990, il s'est intéressé à la perspective de développement en Somalie et au droit coutumier somalien. La rédaction du livre, "Le droit des Somaliens : Une fondation stable pour le développement économique dans la Corne de l'Afrique" a été influencé par l'auteur libertarien, Frank van Dun. L'auteur précise que le droit somalien est davantage un droit compensatoire plutôt qu'un doit punitif. Au lieu d'être emprisonné ou puni, ceux qui enfreignent la loi sont obligés de compenser leurs erreurs auprès de leurs victimes. Cet excellent livre est une bonne source pour comprendre la krytarchie, c'est à dire du clan fondé sur des règles établies par les juges. C'est le Xeer, la loi des Somaliens.

Sous la puissance du droit somalien coutumier, l'arsenal législatif ou l'armada des législateurs lents, lourds et coûteux sont inutiles. Aussi cette société est libre d'influences politiques. Le droit somalien, dans une large perspective historique et géographique, se hisse au rang distingué du Droit médiéval ou de la Common law anglaise et s'oppose à la loi réglementaire, à la loi législative ou au droit positif (croyance que tout problème sociétal ne peut être réglé que par l'ajout d'une nouvelle loi de l'exécutif ou du législatif) qui ont pris naissance en Europe continentale avec l'Etat-nation moderne.

Références


Publications

  • 2003,
    • a. "From Nation-State to Stateless Nation" (De l'Etat-Nation à la nation sans Etat), Liberty Magazine, Avril, Vol 17, n°4, pp27-31
    • b. "FROM NATION-STATE TO STATELESS NATION: THE SOMALI EXPERIENCE", Africa: Rivista trimestrale di studi e documentazione dell’Istituto italiano per l’Africa e l’Oriente, Anno 58, n°2, juin, pp147-157

Littérature secondaire

  • 2007,
    • a. Stephen Burgess, commentaire du livre de Nene Mburu, "Bandits on the Border: The Last Frontier in the Search for Somali Unity" et du livre de Michael van Notten, "The Law of the Somalis: A Stable Foundation for Economic Development in the Horn of Africa", African Studies Review, Vol 50, n°2, septembre, Jane Guyer's "Marginal Gains: Monetary Transactions in Atlantic Africa", pp251-252
    • b. Norbert Lennartz, commentaire du livre de Michael van Notten, "The Law of the Somalis: A Stable Foundation for Economic Development in the Horn of Africa", Jornal of Libertarian Studies, Vol 21, n°2, summer, pp129-133