Price specie flow mechanism

De Wikiberal

Le price specie flow mechanism (ou mécanisme flux-prix de numéraire) est un mécanisme économique découvert par David Hume. Ce modèle fut mis en lumière par le philosophe écossais en 1752, dans un essai intitulé Of Money, pour prouver l’impossibilité des prescriptions mercantilistes.

Le price specie flow mechanism fut, plus tard, utilisé pour illustrer le fonctionnement et la régulation naturelle propre à l’étalon-or classique (1871-1914).

Explication

Si les banques d’un pays X mènent une politique monétaire inflationniste, c’est-à-dire qu’elles augmentent la quantité de crédit et de monnaie en circulation, les prix des biens produits dans le pays X et les revenus nominaux vont augmenter. Cela va avoir deux conséquences :

  • les importations vont devenir moins chères et donc plus abordables ;
  • et les biens produits en X vont être plus chers pour les consommateurs étrangers.

Ainsi plus de biens arrivent dans le pays X et moins de biens en sortent, autrement dit la balance commerciale se détériore. Cela signifie que plus d’or sort (car les paiements sont effectués en or) et que moins d’or rentre. Donc la base monétaire du pays X diminue. Les banques, disposant de moins d’or, ont moins de possibilités d’offrir de nouveaux crédits. Par conséquent, la quantité de monnaie diminue en X, les prix baissent, et le mécanisme inverse se met en place, jusqu’à temps que l’équilibre initial se rétablisse.

Implication

C’est ce mécanisme qui explique la stabilité relative du régime d’étalon-or classique, et les faibles variations de change réel qui caractérisent cette époque, puisqu'elles sont dues à l'interventionnisme étatique sur la monnaie.

Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.