Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Produits dérivés sur l'immobilier

De Wikiberal

Les Housing derivatives ou Property derivatives ou produits dérivés sur l'immobilier sont des produits financiers dont le but est de permettre aux propriétaires de se protéger contre la variation des prix de l'immobilier. Ils sont apparus en 2006 sur le Chicago Mercantile Index, une place déjà innovante avec les dérivés climatiques[1].

Le principe de ces produits est simple : ils sont fondés sur le niveau de l'indice S&P/Case-Shiller, qui reflète les prix de l'immobilier dans dix centres urbains majeurs. Les produits dérivés fonctionnent par paires : si le niveau de l'indice monte, alors l'un des investisseurs paye l'autre, tandis que si les prix baissent, c'est l'autre qui payera le premier. Ainsi, un propriétaire peut se prémunir contre toute baisse de la valeur de son bien en entrant dans un contrat où, en cas de hausse il payera un autre investisseur, mais sera payé si les cours baissent.

Ces produits restent encore émergents et simples mais se développent avec par exemple l'ouverture de tels produits aux investisseurs particuliers en juin 2009 alors qu'ils étaient jusque là réservés aux investisseurs professionnels. Les premiers contrats de ce genre au Royaume-Uni ont été lancés en juillet 2007[2]. Richard White, responsable des produits dérivés chez Frank Knight, estime le marché à environ 2 milliards £ en 2008[3].

Notes et références

  1. "Spark of invention", The Economist, 20 août 2009, [lire en ligne]
  2. "Boutique to launch first UK housing derivatives", Efinancialnews, 3 juillet 2007, [lire en ligne]
  3. "Derivatives open door to trading on house prices", Financial Times, 14 août 2009, [lire en ligne]

Voir aussi

Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.