Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Robert Bork

De Wikiberal
Robert Bork
Juriste

Dates 1927 -
Borkborkbork-lg.jpg
Tendance École de Chicago, analyse économique du droit
Origine États-Unis États-Unis
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Robert Bork

Robert H. Bork, né à Pittsburgh, Pennsylvanie (USA) le 1er mars 1927, est un juriste américain. Il est connu pour ses travaux sur les lois antitrust et sa défense de l'originalisme.

Présentation

Son père, Harry Philip Bork (1897-1974), possédait une société de négoce d'acier et sa mère, Elisabeth Kunkle (1898-2004), était institutrice.

Robert Bork est diplômé en droit de l'Université de Chicago. Il commença sa carrière en tant qu'avocat en 1954 puis devint professeur à la Yale Law School de 1962 à 1975 puis de 1977 à 1981.

Ses écrits ont permis d'infléchir les décisions de la Cour suprême américaine dans le domaine de la loi antitrust depuis les années 1970. En particulier, dans The Antitrust Paradox, il soutient que les fusions d'entreprises servent en premier lieu le consommateur et que les règlementer c'est agir au détriment de ce dernier. Parmi ses étudiants, il eut Bill Clinton et Hillary Rodham, future épouse de Clinton.

Il a également été avocat général des États-Unis (United States Solicitor General). Il fut nommé à la cour suprême par le président Reagan mais sa nomination fut annulée après une longue guerre des tranchées entre républicains et démocrates.

Publications

  • 1954, Vertical Integration and the Sherman Act: The Legal History of an Economic Misconception, University of Chicago Law Review, 22 (1), 157-201
  • 1966,
    • a. The Legislative Intent and the Policy of the Sherman Act, Journal of Law and Economics 9, October, pp7-48
    • b. The Rule of Reason and the Per Se Concept, Yale Law Journal, 75, January, 390
  • 1967, A Reply to Professors Gould and Yamey, Yale Law Journal, vol. 76 (March), p731
  • 1968, Resale Price Maintenance and Consumer Welfare, Yale Law Journal, vol. 77 (April), pp950-960
  • 1971, Neutral Principles and Some First Amendment Problems, Ind. L.J., Vol 47, n°1
  • 1978,
    • a. "The Antitrust Paradox", New York: Free Press. ISBN 0-46-500369-9
      • Seconde édition en 1993, ISBN 0-02-904456-1
    • b. "Taxpayers’ Revolt: Are Constitutional Limits Desirable?", Washington, D.C.: American Enterprise Institute (American Enterprise Institute Round Table, en juillet 1978)
  • 1979, The Legacy of Alexander M. Bickel, Yale Law Report, Fall, pp6-13
  • 1986, The Constitution, Original Intent, and Economic Rights, San Diego L. Rev., Vol 23, n°823
  • 1990, The Tempting of America: The Political Seduction of the Law, New York: Free Press. ISBN 0-684-84337-4
  • 1993, Antitrust Paradox: A Policy at War with Itself, New York, N.Y.: Free Press
  • 1996, Slouching Towards Gomorrah: Modern Liberalism and American Decline. New York: ReganBooks. ISBN 0-06-039163-4
  • 1999, Conservatism and the Culture, Intercollegiate Review, Volume 34, Number 2, Spring
  • 2003, Coercing Virtue: The Worldwide Rule of Judges. Washington, D.C.: American Enterprise Institute Press. ISBN 0-8447-4162-0
  • 2005, Dir., A Country I Do Not Recognize: The Legal Assault On American Values. Stanford: Hoover Institution Press. ISBN 0-8179-4602-0.

Littérature secondaire

  • 1984, Jack High, "Bork's Paradox: Static vs. Dynamic Efficiency in Antitrust Analysis", Contemporary Policy Issues, Vol 3, pp21-34
  • 1990, William E. Kovacic, The Antitrust Paradox Revisited: Robert Bork and the Transformation of Modern Antitrust Policy, Wayne L. Rev., Vol 36, n°1413
7684-efdur-Justice.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail concernant le droit et la justice.

Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.