Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Thésaurisation

De Wikiberal

La thésaurisation désigne une augmentation de la demande de monnaie de la part d’un individu. Elle reprend un débat ancien opposant économistes néo-classiques et keynésiens ; du reste, la thésaurisation existe-t-elle encore ?

La conception néo-classique de la thésaurisation

Elle est en rapport avec leur conception de la monnaie comme instrument d’échange. C'est une fuite (billets) dans le circuit monétaire.

Le développement du système bancaire implique la disparition de la thésaurisation (seule manifestation : accumulation d'avoirs liquides et baisse de la vitesse de circulation de la monnaie).

La conception keynésienne

La conception de la monnaie est ici différente : il s'agit d'une réserve de valeur. La thésaurisation est donc la forme monétaire de l’épargne (cf. le mécanisme du double step : Y = C + S et S = Thésaurisation + Placements) ; la thésaurisation dépend du taux d’intérêt, elle se retrouve dans l’encaisse de spéculation.

Pour Keynes (et les théories de l’offre exogène de monnaie), la thésaurisation est un frein à l’activité économique ; ce n’est pas le cas pour les post-keynésiens et les théories de l’offre endogène de monnaie.

La conception autrichienne

Selon les économistes autrichiens, il est impossible de définir précisément le concept de « thésaurisation ». En effet, toute la monnaie est à tout moment dans les encaisses des individus. Il n'existe pas de « monnaie en circulation ». D'ici, à partir de combien de temps dans le portefeuille d'un individu la monnaie peut-elle être considérée comme thésaurisée ? Il n'existe pas de limite pertinente qui puisse être tracée.

De plus, l'augmentation de la demande de monnaie ne peut pas être nocive à l'économie. En effet, toute quantité de monnaie peut satisfaire les besoins d'échange des agents, dans la mesure où les prix peuvent s'ajuster. Ici, l'augmentation de la demande de monnaie augmente la valeur de la monnaie par rapport aux autres marchandises (c'est-à-dire que les prix baissent). L'unité monétaire rend alors un service plus important, car elle possède un pouvoir d'achat plus important, permettant ainsi aux individus qui conservent leur proportion d'encaisse inchangée de consommer plus et d'investir.

Citations

  • Si les gens amassent de l'argent, le cachent dans leur matelas ou l'entassent dans leur coffre-fort comme Picsou, ils donnent plus de valeur à l'argent détenu par autrui. (...) Le thésauriseur est en fait un héros, car bien que fortement critiqué par les keynésiens (et à peu près tous les économistes autres que les Autrichiens), par les journalistes, les experts, les commentateurs, il est en réalité un bienfaiteur pour tout le monde, en augmentant la valeur des avoirs monétaires que les autres détiennent. (Walter Block, 29/12/2014)
Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.