Pour contribuer à Wikibéral, la page Ouvrir un compte est à votre disposition.


Droit à la vie

De Wikiberal

Au sens strict, le droit à la vie protège l'être humain contre les atteintes à l'intégrité corporelle de la part d'une autre personne. Il s'agit donc principalement de l'interdiction du meurtre, condition indispensable à la vie en société, sur laquelle tous les libéraux s'accordent. Le droit à la vie doit être compris comme le droit de ne pas être tué, pas comme un droit à être assisté, entretenu ou maintenu en vie aux dépens de quelqu'un d'autre.

B0.jpg Discussions sur le forum
Comment Définir Les Droits Et Le Droit à La Vie ? (for)

Par extension, et c'est là qu'il n'y a plus unanimité, le droit à la vie désigne un ensemble de droits qui seraient attribués aux êtres vivants en général, et aux êtres humains en particulier, d'où découleraient différentes prohibitions (outre le meurtre d'une manière générale):

  • la peine de mort ("droit de tuer" un meurtrier ou un grand criminel) ;
  • la guerre ("droit de tuer" un ennemi) ;
  • l'avortement (pour ceux qui considèrent que le fœtus est dès sa conception un être vivant à part entière) ;
  • l'euthanasie ("droit de donner la mort" pour soulager la souffrance) ;
  • l'eugénisme (volonté d'améliorer l'espèce en éliminant au besoin certains êtres humains) ;
  • le suicide (droit à s'infliger sa propre mort) ;
  • le droit au port d'armes (légitime défense : droit de tuer un agresseur violent) ;
  • le droit animal pour ceux qui considèrent que le droit à la vie devrait être étendu au-delà de l'espèce humaine.

Critiques

Certains libéraux s'opposent à l'utilisation de l'expression "droit à la vie", arguant que cela laisse entendre qu'il s'agirait d'un droit-créance permettant de justifier l'initiation de la violence pour sauver des vies humaines, en particulier la répression de la non-assistance à personne en danger. Ils lui préfèrent généralement la propriété inaliénable de soi comme fondation de l'interdiction du meurtre et plus généralement de toutes les violences aux personnes.

L'idéologie collectiviste tend à faire du droit à la vie un faux droit, un droit à l'assistanat, à l'alimentation ("sécurité alimentaire"), etc., alors que pour les libéraux le droit à la vie n'entraîne pas d'obligation positive pour autrui :

« Un droit n’inclut pas son exécution matérielle par les autres hommes. Il inclut seulement la liberté d’aboutir à cette exécution par son propre effort (...) Un homme a le droit d’entreprendre les actions nécessaires à la réalisation de son bonheur ; il ne signifie pas que les autres doivent le rendre heureux (...) Le droit à la vie signifie qu’un homme a le droit de pourvoir à sa vie par ses propres efforts aussi loin que sa compétence le lui permet. Il ne signifie pas que les autres doivent le pourvoir face aux nécessités de la vie (...) Toute entreprise qui implique plus d’un individu exige le consentement volontaire de chaque participant. Chacun d’entre eux a le droit de prendre sa propre décision, mais aucun n’a le droit de l’imposer aux autres. » (Ayn Rand, Les Droits de l’homme, 1963)

Pour certains auteurs, comme Murray Rothbard, même un enfant n'a pas "droit à la vie" (voir L'enfant est-il une marchandise ?) ; pour la plupart des autres auteurs libéraux, les parents ont la responsabilité de l'élever et de subvenir à ses besoins jusqu'à ce qu'il devienne autonome.

Inversement, la vie ne peut être imposée à qui souhaite la mort en connaissance de cause : l'acharnement thérapeutique, l'opposition au suicide ou à l'euthanasie vont à l'encontre du consentement des personnes.

Citations

  • Il n'y a qu'un seul droit fondamental (tous les autres sont ses conséquences ou corollaires) : le droit d'un homme à sa propre vie. La vie est un processus d'action qui s'auto-génère et s'auto-entretient ; le droit à la vie signifie le droit de s'engager dans un tel processus, c'est-à-dire la liberté de prendre toutes les actions requises par la nature d'un être rationnel pour la conservation, le développement, l'accomplissement et la jouissance de sa propre vie. Telle est la signification du droit à la vie, à la liberté et à la recherche du bonheur. (Ayn Rand, La vertu d'égoïsme)

Lien externe

7684-efdur-Justice.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail concernant le droit et la justice.

7640-efdur-Babelwiki.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur les sujets de société.
Outils personnels
Partager