Pour contribuer à Wikibéral, la page Ouvrir un compte est à votre disposition.


Mancur Olson

De Wikiberal
Mancur Olson
Économiste et Sociologue

Dates 1932 - 1998
Mancur Olson.jpg
Tendance École du Public Choice
Origine États-Unis États-Unis
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Mancur Olson

Mancur Olson (1932 - 19 février 1998) est un économiste américain. Connu principalement pour ses deux ouvrages La logique de l'action collective (1966, parution en anglais 1971) et The Rise and Decline of Nations (1982). Il est parmi les grands théoriciens du Public Choice (théorie du choix public) le seul à ménager un rôle important à l'État.

Sommaire

Biographie

  • Diplômé en sciences économiques (North Dakota State University)
  • Docteur en sciences économiques (Université de Harvard)
  • Enseignant en sciences économiques à l'université de Princeton puis à l'université du Maryland.

Il fonde en 1990 le Center for Institutional Reform and the Informal Sector à l'université du Maryland.

La logique de l'action collective

En s'appuyant sur une approche de l'individualisme méthodologique, Mancur Olson développe une théorie microsociologique visant à expliquer comment les individus s'organisent pour réaliser un objectif commun. Olson limite son travail aux organisations économiques.

Il construit, pour les besoins de sa démonstration une taxinomie des groupes et particulièrement une classe qu'il nomme « les groupes latents » (groupe composé d'un grand nombre d'individus où il est aisé de se soustraire à l'effort collectif), objets principaux de son étude.

La seconde idée force de la théorie de l'action collective concerne le coût et le bénéfice de cette action. Pour Olson, toute action collective a un coût pour l'individu (engagement, prise de risque, perte de temps, argent investi…) et des bénéfices ou avantages obtenus par l'action collective (protection sociale, augmentation de salaire, emploi…).

Or il existe une tendance pour les membres d'un groupe à profiter du bénéfice d'une action collective en cherchant à payer le coût minimum, voire à échapper au coût de cette action. Plus grand est le groupe et plus cette tendance est importante. C'est le phénomène du passager clandestin (en anglais free rider).

Mancur Olson énonce alors cette hypothèse (paradoxe d'Olson) :

« Les grand groupes peuvent rester inorganisés et ne jamais passer à l'action même si un consensus sur les objectifs et les moyens existe. »

Plus précisément, plus un groupe est nombreux, plus la probabilité qu’il passe à l’acte est faible car la contribution marginale d’un membre à la réussite du groupe est décroissante :

« Comme les groupes relativement petits sont fréquemment capables de s’organiser sur la base du volontariat et d’agir en conformité avec leurs intérêts communs et que les grands groupes ne sont pas dans l’ensemble en mesure d’y parvenir, l’issue du combat politique qui oppose les groupes rivaux n’est pas symétrique… Les groupes les plus petits réussissent souvent à battre les plus grands qui, dans une démocratie, seraient naturellement censés l’emporter. » (Mancur Olson, Logique de l’action collective, PUF)

Exemple : deux personnes, A et B, se cotisent pour faire construire une piscine. Si un ne paie pas, la piscine sera petite. Si aucun ne paie, le constructeur refusera de faire la piscine. Dans ce jeux, sont représentés les utilités de chacun. L'utilité est négative (désutilité) s'il paie alors que l'autre n'a pas payé (il espérait avoir une belle piscine, il n'a qu'une demi piscine !)

Agent B
Paie Ne paie pas
Paie (A) (10 / 10) (-2 / 15)
Ne paie pas (A) (15 / -2) (0 / 0)

NB : à la verticale, se trouve l'agent A.

La solution logique de ce jeu, par stratégie dominante, est la solution (0 / 0).

Solutions au problème posé

  • Il sera alors nécessaire de mettre en place des actions contraignantes ou coercitives pour permettre la réalisation ou la préservation d'une organisation. Cette théorie, basée sur la logique d'un acteur rationnel permet de comprendre et d'expliquer une absence de mobilisation ou de résistance ; elle est beaucoup moins pertinente pour analyser le phénomène inverse quand les normes les valeurs prennent une part essentielle.
  • Selon Olson, il existe un "groupe privilégié", c’est-à-dire un groupe qui a un mécène afin de porter l'action collective à son terme (a la différence des autres groupes où l'exécution de l'action n'est pas certaine). Ainsi, dans sa logique, seul le Mécène paiera et tous les autres membres seront passagers clandestins (free rider).

Exemple :

Agent B
Paie Ne Paie pas
Paie (A) (10 / 10) (-10 / 15)
Ne paie pas (A) (15 / 5) (0 / 0)

NB : à la verticale, se trouve l'agent A. Le mécène perd 10 d'utilité, car s'il ne réalise pas ce projet, il perdra énormément (pas de publicité dans le cas d'une entreprise, pas de satisfaction personnelle etc.). Néanmoins, nous pouvons laisser ce chiffre à -2, cette modification est juste pour la vraissemblance de l'exemple. Pour le (15 / 5), le mécène a quand même 5 de satisfaction, car il a sa publicité, ou encore sa simple satisfaction personnelle (réalisation d'un projet, aide d'une communauté etc.), même s'il a tout payé...

La solution du jeu est donc (15 / 5).

  • sanctionner le non paiement

Exemple :

Agent B
Paie Ne paie pas
Paie (A) (10 / 10) (-2 / 5)
Ne paie pas (A) (5 / -2) (0 / 0)

NB : à la verticale, se trouve l'agent A.

L'agent, lorsqu'il ne paie pas, n'a que 5 d'utilité (lorsque l'autre paie). La sanction peut etre sociale, pécunière etc. Ainsi, la solution par stratégie dominante est (10 / 10).

  • Intérêt selectif (de l'allemand, Selektive Anreize)les payeurs auront le bien moins cher et/ou de meilleur qualité car il y aura un achat en commun (rappellons que, logique économique, tous les groupes sont en rendements d'échelle croissant, donc gain marginaux à chaque augmentation de la production).

Exemple :

Agent B
Paie Ne paie pas
Paie (A) (16 / 16) (4 / 15)
Ne paie pas (A) (15 / 4) (0 / 0)

NB : à la verticale, se trouve l'agent A.

La solution, toujours en stratégie dominante, est (16 / 16). Pour notre exemple, la piscine sera plus grande si les 2 cotisent. Donc ils auront plus de satisfaction (c'est leur choix!) en payant à tous les coups pour avoir une belle piscine, que d'avoir une petite piscine, même si un seul l'a payé.

Œuvres

  • 1969, “The Principle of Fiscal Equivalence: The Division of Responsibilities among Different Levels of Government.” American Economic Review 59 (May): 479–487
  • 1971, Logic of Collective Action: Public Goods and the Theory of Groups. Cambridge, Mass.: Harvard University Press
    • Traduction française en 1978, Logique de l'action collective, préface de Raymond Boudon, PUF
      • 2ème édition française en 1987
  • 1975, No-growth society, London, Woburn Press
  • 1981, avec Martin J. Bailey, "Positive Time Preference", The Journal of Political Economy, 89 (1), Feb., pp1—25
  • 1982, Rise and Decline of Nation, Yale University Press
  • 1986, Towards a More General Theory of Governmental Structure. American Economic Review, 76, pp120–125
  • 1990, How bright are the northern lights?, Institute of Economic Research, Lund University
  • 1993, Dictatorship, Democracy, and Development, American Political Science Review 87
  • 1996,
    • a. avec Martin McGuire, The Economics of Autocracy and Majority Rule: The Invisible Hand and the Use of Force, Journal of Economic Literature 34
    • b. Big Bills Left on the Sidewalk: Why Some Nations are Rich and Others Poor, Journal of Economic Perspectives 10, pp3-24
      • repris en 2007, In: Jim Powell, dir., Making Poor Nations Rich: Entrepreneurship and the Process of Economic Development, Independent Institute/Stanford University Press, pp42-78
  • 2000,
    • a. A not-so-dismal science, New York, Oxford University Press
    • b. Power and prosperity: Outgrowing Communist and Capitalist Dictatorships", New York: Basic Books
  • 2003, Collective choice : Essays in Honor of Mancur Olson, D. Coates et al., Springer Gmbh, Berlin,

Littérature secondaire

  • 1983,
    • Kwary Choi, "A Statistical Test of Olson's Model." In Dennis C. Muller, ed., The Political Economy of Growth. New Haven: Yale University Press
    • Frederick L. Pryor, "A Quasi-Test of Olson's Hypotheses." In Dennis C. Mueller, The Political Economy of Growth. New Haven: Yale University Press.
  • 2003, Michael C. Munger et Melvin H. Hinich, “Scholarly Legacy of Mancur Olson", In: Bruno Frey, Charles Rowley et Friedrich Schneider, dir., "Encyclopedia of Public Choice", Vol II, Boston: Kluwer Academic Press, pp284-286
Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.
Outils personnels
Partager