Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Allan C. Carlson

De Wikiberal

Allan C. Carlson est né en 1949 à Des Moines, dans l'Etat de l'Iowa, aux USA. Il est professeur d'histoire au Hillsdale College dans le Michigan. Il est président du Centre Howard, qui est un centre de recherche sur le thème de la famille. Il est également secrétaire international du Congrès mondial des familles et rédacteur en chef du bulletin "famille en Amérique".

Allan Carlson a obtenu son diplôme universitaire (BA) à l'Augustana College et son doctorat en histoire européenne à l'Ohio State University. Il fut membre du Conseil luthérien au Bureau des affaires du gouvernement de 1975 à 1978. En 1979, il devient professeur et assistant à la présidence au Gettysburg College. Il a rejoint l'Institut Rockford en 1981, où il resta comme président jusqu'à ce qu'il rejoigne John A. Howard, en 1997, afin de former le centre Howard. En 2003, il entre à la faculté de l'Oriel College, à Oxford.

Ses articles et ses ouvrages portent sur les causes du déclin de la population, en s'interrogeant sur les effets de la fiscalité, de la réglementation, du poids de l'Etat sur la taille et le bien-être de la famille. Il a étudié les conséquences pour mettre en œuvre un salaire familial aux États-Unis. Il a observé que l'origine du baby-boom qui a suivi la seconde Guerre mondiale était en grande partie un phénomène "catholique". Bien que la fécondité ait augmenté pour tous les groupes religieux en Amérique, elle a augmenté plus rapidement et les taux furent les plus élevés chez les catholiques. Les taux de fécondité dans le mariage pour les non-catholiques en moyenne étaient de 3,15 enfants par femme au début des années 1950 et de 3,14 au début des années 1960. Pour les catholiques, les chiffres étaient respectivement de 3,54 et de 4,25.

De tendance conservatrice, Allan Carlson a critiqué l'impact du féminisme sur le rôle des femmes dans la société. Il lui attribue des effets désastreux qui continuent de faire sentir ses effets sur la famille.

Publications

  • 1988, Family Questions: Reflections on the American Social Crisis [Questions familiales: Réflexions sur la crise sociale de l'Amérique], Transaction Press
  • 1990, The Swedish Experiment in Family Politics: The Myrdals and the Interwar Population Crisis [L'expérience suédoise dans la politique familiale : Les Myrdals et la crise de la population entre les deux guerres], Transaction Press
  • 1993, From Cottage to Work Station: The Family's Search for Social Harmony in the Industrial Age [De l'artisanat au poste de travail : Recherche sur la famille pour l'harmonie sociale dans l'ère industrielle], Ignatius Press
  • 1996, “Gender, Children, and Social Labor: Transcending the ‘Family Wage’ Dilemma”, Journal of Social Issues, Vol 52, Fall, pp137-161
  • 2000, The New Agrarian Mind: The Movement Toward Decentralist Thought in 20th Century America [Le nouvel esprit agraire : Le Mouvement vers le décentralisatrice pensée en Amérique du 20e siècle], Transaction Press
  • 2003, The American Way: Family and Community in the Shaping of the American Identity [Le mode américain : la famille et la communauté dans l'élaboration de l'identité américaine], ISI Books
  • 2005, Fractured Generations, New Brunswick, NJ: Transaction Publishers
  • 2007,
    • a. "Wendell Berry and the Twentieth-Century Agrarian 'Series'", In: Jason Peters, dir., "Wendell Berry: Life and Work", U. Press of Kentucky
    • b. Third Ways: How Bulgarian Greens, Swedish Housewives, and Beer-Swilling Englishmen Created Family-Centered Economies—and Why They Disappeared, ISI Books
  • 2008, “Agrarianism Reborn: On the Curious Return of the Small Family Farm”, The Intercollegiate Review, Vol 43, Spring, pp13–23
5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.