Alternative Libérale

De Wikiberal
logo d'AL

Alternative Libérale (AL) est un parti politique français, fondé en 2006 par Édouard Fillias et présidé aujourd'hui par Louis-Marie Bachelot.

Présentation

AL prend pour modèle, entre autres, le FDP allemand et se démarque de l'ancien parti Démocratie libérale d'Alain Madelin en ce que son libéralisme dépasse de loin la sphère économique. Ainsi, il aspire à devenir une troisième force, entre les socialistes et la droite française classique, considérée par AL comme conservatrice, d'où le choix du violet comme couleur, mélange du rouge de la gauche et du bleu de la droite.

Le premier président du mouvement fut Édouard Fillias, et son principal porte-parole, Sabine Herold, son épouse. Ils se sont fait connaître en tant que fondateurs de l'association Liberté, j'écris ton nom (Liberté Chérie), tout spécialement pour avoir organisé en 2003 une manifestation contre la dictature syndicale, à l'encontre des blocages organisés par les syndicats contre la réforme des retraites d'alors.

Liberté Chérie s'est démarqué clairement du parti, en raison de désaccords de fond, comme sur le revenu universel promu par AL ou les class actions. Sur ce sujet, le parti et l'association se sont d'ailleurs affrontés par tribunes interposées dans Le Figaro en août 2006.

Le 3 octobre 2007, Édouard Fillias annonce qu'il ne se représentera pas pour un nouveau mandat à la présidence du parti. Le 28 octobre 2007, Aurélien Véron est élu nouveau président d'Alternative libérale.

En février 2008, suite à des divergences de vues au sein du bureau, une nouvelle équipe est soumise au vote des militants. Avec à peine 250 votants, Sabine Herold a été élue présidente. Aurélien Véron a contesté ce résultat, ainsi qu'une partie de l'équipe dirigeante. A la suite de ce conflit, ils ont créé le Parti libéral démocrate.

Adhérents

Alors que le parti annonce 2000 adhérents, il est plus vraisemblable, compte tenu des votants lors de l'élection du président en mars 2008, que le nombre réel d'adhérents se situe entre 300 et 450 personnes. Peut-être même moins, car il n'est pas certain que ce décompte ne liste que des personnes à jour de cotisation.

Bibliographie

  • 2008, Alain le Meur, Pygmalionne et le mal français, Rive Droite, ISBN 2841521109, [prés. en ligne]

Voir aussi

Liens externes

B0.jpg Discussions sur le forum
AL, Les Législatives (for)
Alternative Libérale, Le Rebond (for)
3835-22604.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail consacré au libéralisme politique.

Société.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail actualités du libéralisme.