Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Édouard Fillias

De Wikiberal
Édouard Fillias
homme politique, webmilitant

Dates né en 1979
Édouard Fillias
Tendance libéral classique
Origine France France
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Édouard Fillias


Édouard Fillias (né le 21 avril 1979), après avoir fondé l'association française Liberté Chérie, a été président d'Alternative Libérale, parti politique français, de 2006 à 2007.

Après un rapide passage au RPR, où il soutient Patrick Devedjian candidat un temps à la présidence du parti, il fonde en 2001 l'association Liberté, j'écris ton nom, qui deviendra ensuite Liberté Chérie. Ce mouvement, qui tient à marquer ses différences avec Alain Madelin, sera en pointe lors de différents mouvements de grève, pendant lesquels il se fera notamment l'avocat du « service minimum obligatoire ». Liberté Chérie organise notamment la grande manifestation du 15 juin 2003 pour la réforme des retraites, réunissant plusieurs dizaines de milliers de manifestants. Le 1er mars 2006, Édouard Fillias fonde Alternative Libérale (AL), dont il devient président avant d'être désigné candidat pour la présidentielle 2007 sur la ligne "libéralisme grand angle". Les principaux chevaux de bataille de la campagne sont la fin du monopole de la sécurité sociale pour l'assurance maladie et les retraites, la réduction du rôle de l'Etat et la défense des libertés individuelles. Ne réunissant pas les parrainages nécessaires pour valider sa candidature, il appelle à voter François Bayrou. Le mouvement présente 50 candidats aux élections législatives qui suivirent.

Après avoir quitté la direction du mouvement et laissé place à des élections internes, Edouard Fillias a occupé la fonction de directeur de campagne pour les élections européennes de 2009 et coordonné la présentation de cinq listes, sur l'ensemble du territoire.

Édouard Fillias intervient dans le grand journal de Fabrice Lundy, sur la radio BFM. Depuis septembre 2006, il est également le mari de Sabine Herold, surnommée « Mademoiselle Thatcher » par la gauche.

Polémique

L'aile la plus radicale des libéraux, dite libertarienne, a souvent contesté les prises de positions d’Édouard Fillias, perçues comme trop modérées et médiatiques. D'autre part, le soutien à la candidature de François Bayrou n'a pas été bien accueilli par de nombreux militants d'Alternative Libérale, notamment dans les régions du Sud-Ouest, percevant ce mouvement comme une rupture avec l'indépendance promise pour le mouvement.

Bibliographie


Liens externes

Kurt.jpg Accédez d'un seul coup d’œil à toute la série des articles de Wikibéral concernant les célébrités libérales, libertariennes et assimilées.