Liberté Chérie

De Wikiberal
Logo de l'association
Liberté Chérie est une association libérale française créée en 2001, qui vise à promouvoir le libéralisme par des actions de terrain.

Présentation

Liberté Chérie est une association militante œuvrant pour la liberté économique, les libertés individuelles et le libre échange. Son réseau s'étend sur plus d'une dizaine de villes en France au travers du projet "Des idées et des actions pour nos territoires".


Histoire

De 2001 à 2003

Elle a été créée en mars 2001 sous l'appellation Liberté, j'écris ton nom. Son champ d’action se limitait originellement à l’organisation de cercles de réflexion où il était possible de débattre des thèses des célèbres auteurs libéraux.

En 2003, l’association entre dans une phase plus « militante » et réalise un premier coup d’éclat, qui a permis de faire réellement connaître l’association, le 15 juin 2003 : alors que le pays était bloqué par des grèves à répétition dans le cadre de la réforme des retraites de François Fillon, l’association a appelé à manifester pour dire son « ras-le-bol » des blocages. Sans nécessairement soutenir la réforme du gouvernement, jugée peu satisfaisante. L’association protestait contre les blocages tout en affirmant la nécessité de réformes libérales dans un pays « à la dérive ». Cette « contre-manifestation » fut un succès qui surpris l’ensemble des observateurs puisque elle parvint à réunir 80 000 personnes (estimation des Renseignements généraux) place de la Concorde à Paris.

Depuis 2003, l’association maintient sa stratégie militante. D'autres « contre-manifestations » ont été organisées et ont connu des succès intéressants pour une association non subventionnée, et possédant de très faibles moyens financiers.


De 2004 à 2007

En janvier 2004, l’association devient une fédération d'associations actives dans tout l'hexagone. Liberté Chérie est alors présente dans une quinzaine de villes sur l’ensemble du territoire français.

En novembre 2005, Liberté Chérie organise une contre-manifestation à Marseille pour dénoncer le blocage de la ville lié à la grève de la RTM, entreprise de transport collectif en monopole. Liberté Chérie a alors appelé à la libéralisation des transports collectifs afin de respecter la liberté de choix des consommateurs ainsi qu’à une vaste réforme du système syndical français. L’association obtint alors un succès médiatique (voir la plupart des passages TV, radio ou presse écrite sur le site de l’association.

En mars et avril 2006, Liberté Chérie a organisé 4 contre-manifestations en 4 semaines afin de dénoncer le blocage des universités par les syndicats étudiant qui s’opposaient au CPE. Plutôt opposée au CPE, l’association disait ne pas pouvoir accepter que l’on se « serve d’autrui comme d’un moyen pour arriver à ses fins politiques ». La plus grosse manifestation a réuni 6000 personnes selon les organisateurs, 2000 selon la police entre la place du Châtelet et la place de la Bastille.

En 2007, elle a à nouveau organisé une manifestation pour protester contre la prise en otage de la population par les syndicats grévistes de la RATP et de la SNCF. Elle réunit alors une dizaine de milliers de manifestants.


De 2007 à 2013

L'association organise en 2007 la deuxième Fête de la liberté, destinée a rassembler les amis de la liberté autour d'un événement festif et culturel.

En 2008, l'ensembles des responsables de comités locaux se réunissent à Valence en congrès et définissent de grandes orientations pour les années à venir.

En 2009, l'association organise la Paris Freedom Fest, sur le modèle de celle de Las Vegas. La fête réunie des libéraux de toute l’Europe.

En 2010, l'association organise à Marseille un "Bilan des Grèves" suite au blocage de la ville provoqué par la grève des éboueurs et des transports en commun. L’événement réunis un millier de personnes.

En 2012, Liberté Chérie Lance la campagne "Libéraux 2012" durant les élections présidentielles pour protester contre l'absence de candidat libéral dans la campagne.


Depuis 2013

L’association à lancé en 2013 un formation se déroulant sur 8 mois à Aix-en-Provence destinée à former des leaders associatifs, militants et d'opinions, libéraux de demain.

Le réseau de comités locaux de Liberté Chérie se transforme progressivement depuis Septembre 2013 et le lancement du projet "des idées et des actions pour nos territoires" en réseau d’associations locales.

Idées

Liberté Chérie a pour ambition de diffuser la pensée libérale au sein de la société française afin de faire reculer l'idéologie étatiste, selon elle trop profondément ancrée dans les moeurs. Conformément à la tradition libérale, l'objectif de cette association est de militer pour une société d'égalité de droits, de laquelle seront donc supprimées toutes sortes de privilèges et de « statuts », et pour l'avènement d'une société de liberté et de responsabilité individuelle.

Pour Liberté Chérie, la pensée libérale a été principalement représentée et développée en France par Turgot, Benjamin Constant, Jean-Baptiste Say, John Locke, Frédéric Bastiat ou, plus récemment, Jean-François Revel. Mais également, à l'étranger, par Friedrich Hayek, Ludwig von Mises, Ayn Rand ou Milton Friedman. Méfiants vis-à-vis de l'État et de ses lois et règlements jugés envahissants, Liberté Chérie a la volonté de « vulgariser » les idées libérales en utilisant les mêmes méthodes de rhétorique et d’action que les syndicats.

L’association affirme faire de la « fun-politique ». Par « fun-politique », il semble qu’il faille comprendre les « contre-manifestations » mais aussi par exemple les jeux de société « Monopole Public » que l’association a commercialisés en décembre 2004 ou encore la production de stickers et de T.shirts raillant les syndicats ou le monde étatiste d’une manière plus générale. Dans cette même optique, l’association a organisé le pendant de la Fête de l’Huma, à savoir la Fête de la Liberté. Cette Fête a été organisée pour la première fois le 25 juin 2006 et devrait être reconduite les années prochaines. Liberté Chérie était alors parvenue à fédérer toutes les associations de la mouvance libérale au Pavillon Baltard (Contribuables Associés, l’iFRAP, SOS Éducation etc). Au menu de cette fête : des conférences, mais aussi des concerts, des shows humoristiques, des stands associatifs, des spectacles de magie etc.

Les principaux thèmes de Liberté Chérie

Liberté Chérie n’a pas pour vocation de traiter des thèmes qui ne font pas consensus au sein de la communauté libérale. Elle ne prend pas partie pour les libertariens ou les libéraux conservateurs par exemple. L’association communique sur ce qui fonde le socle commun des différentes tendances. Liberté Chérie a récemment mis en avant ses positions sur des points jugés « clefs » :

Ces cinq positions sont consultables sur leur site dans la partie « idées ». Les membres de Liberté Chérie partent du principe qu’il est essentiel de réformer les syndicats pour parvenir à réformer le pays. C’est là leur principal cheval de bataille. Pour l’association, les syndicats actuels sont un frein illégitime au progrès social. La CGT, FO, la CFDT, la CFTC, la CGE-CGC et même le MEDEF sont jugés non représentatifs. Voir leur argumentaire en ligne sur le syndicalisme. Il semble que cette association se veule être la contre voix aux syndicats actuels. Par ailleurs, l'association s’est toujours opposée aux dictatures et a, par exemple, maintes fois, appelé au départ de Fidel Castro.

Organisation

Liberté Chérie revendique près de 2000 adhérents et 25 000 sympathisants. La structure fonctionne avec 25 responsables au niveau fédéral et près de 100 répartis dans sa quinzaine de comités locaux.

Les Présidents successifs depuis 2001 ont été : Edouard Fillias, Christophe Maillard, Aurélien Véron , Vincent Ginocchio et Jean-Baptiste Jaussaud qui est l’actuel Président depuis septembre 2013.

Les fondateurs (Édouard Fillias et Sabine Herold) ont également fondé en 2006 le parti politique Alternative libérale. Ils n'exercent plus la moindre responsabilité au sein de l'association. Liberté Chérie se dit d'ailleurs être complètement apartisane et indépendante de tout parti politique quel qu’il soit.


Les responsables actuels de l'association sont :

Coordonnées

Courriel : liberte@liberte-cherie.com

Adresse : 35, Avenue Mac Mahon, 75017 Paris

Liens externes

Société.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail actualités du libéralisme.