Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Donald F. Dixon

De Wikiberal

Donald F. Dixon était un théoricien du marketing et plus particulièrement sur le macromarketing. Son travail a porté majoritairement sur l'histoire de la pensée marketing ainsi que sur les systèmes de marketing.

Il a été diplômé en économie à Brown, puis il a obtenu son MBA en marketing à Wharton et un doctorat à l'Université de Pennsylvanie. Il présenta sa thèse à la London School of Economics. Il a étudié avec les plus grands professeurs de marketing de l'époque : Ralph Breyer, Wroe Alderson et Reavis Cox à l'Université de Pennsylvanie, sans oublier le lien ente le marketing et l'économie avec Basil S. Yamey à Londres.

Donald Dixon a enseigné dans les facultés de Villanova, de Temple et à l'Université d'État de Pennsylvanie. Il fut professeur invité à l'Université de Nouvelle-Galles du Sud (en Australie) et à l'Open University des Pays-Bas.

La reconnaissance des auteurs de l'école autrichienne dans leur apport au marketing

Bien que trop peu connu et, sans doute, négligé par les auteurs de l'école autrichienne, Donald Dixon, sous l'influence de Wroe Alderson a mis en relation l'apport de l'école autrichienne avec le marketing, dont l'approche du consommateur, et de la stratégie d'entreprise ou de la théorie de la firme. Donald F. Dixon, souligne la particularité de l'école autrichienne, avec, dès sa fondation par Carl Menger, sa préoccupation d'analyser les participants au marché comme des êtres humains et non comme des entités amorphes et mécaniques. Cela conduit l'école autrichienne à visualiser le problème théorique de l'économie en prenant en compte le comportement individuel des acteurs en liaison à la forme institutionnelle du marché. Il met aussi en avant l'interdisciplinarité nécessaire à une bonne compréhension des problèmes de la société, comme l'avançait Eugen von Böhm-Bawerk[1].

Le macro-marketing comme l'étude du marché en tant qu'institution sociale en relations avec d'autres institutions

Trop d'économistes modernes supposent que les gens se comportent comme des particules inanimées dans un mécanisme pareille à une horloge bien huilée. L'analyse microéconomique explique la prise de décision par des acheteurs individuels, qui maximisent leur satisfaction en choisissant parmi des assortiments de biens et de services, et les vendeurs individuels, manipuleraient des variables marketing, ce qui contribuerait au développement du bien-être social. Cependant, précise Donald Dixon, le comportement du marché ne doit pas être étudié de façon isolée. Mais, le marché doit être considéré comme une institution sociale. La réflexion macro-marketing est nécessaire pour comprendre les interactions entre le marché et les autres institutions sociales.

Cet apport du marketing et du macro-marketing offre la possibilité de continuer à développer des liens avec l'avancée prometteuse, régulière et de plus en plus nombreuse des auteurs de l'école autrichienne, avec des outils et une méthodologie du marketing, utiles tant sur le plan théorique que sur le plan pratique.

Annexes

Notes et références

  1. « L'objectif ultime des économistes de l'école autrichienne est de comprendre comment l'économie nationale se développe à partir des décisions individuelles. Carl Menger (1871) conclut que cela nécessite une recherche sur 'la manière dont les phénomènes économiques plus complexes évoluent à partir de leurs éléments' (Carl Menger, "Principles of economics", Glencoe, IL: Free Press, 1950 [1871], pp46-47). Étant donné que le comportement du marché n'est qu'un aspect du comportement social, d'autres disciplines sont nécessaires pour une explication complète. Eugen von Böhm-Bawerk (1888) note que les contributions de ces disciplines doivent être interdépendantes : 'Aucune branche d'enquête unique explique justement les faits qu'elle se charge d'étudier, mais elle rompt à un moment ou un autre et elle passe ses faits à une science sœur pour un traitement ultérieur, de sorte que l'explication totale n'est donnée que par la totalité de toutes les sciences'(Eugen von Böhm-Bawerk, "The positive theory of capital", New York: G. E. Stechert and Co, 1891 [1888], p7) »

Publications

  • 1967, "A Social Systems Approach to Marketing", The Southwestern Social Science Quarterly, Vol 48, n°2, september, pp164-173
  • 1968, avec Daniel J. McLaughlin, "Do the Poor Really Pay More for Food?", Business & Society, Vol 9, n°1, pp7-12
  • 1970, avec Roger A. Layton, "Initiating Change in Channel Systems", In: G. Fisk, dir., "Essays in Marketing Theory", Allyn and Bacon
  • 1973, "Brave New Marketing Revisited", Business & Society, vol 13, n°2, pp10-14
  • 1978, "The Origins of Macro-Marketing Thought", In: G. Fisk, R. W. Nason, dir., "Macro-Marketing: New Steps on the Learning Curve", Boulder: Graduate School of Business Administration, University of Colorado
  • 1979,
    • a. "Medieval Macromarketing Thought", In: Geoge Fisk, R. Nason, Phillip D. White, dir., "Macromarketing: Evolution of Thought", Boulder: Graduate School of Business Administration, University of Colorado, pp59–69
    • b. "Prejudice v. marketing? An examination of some historical sources", Akron Business and Economic Review, Vol 2, pp37–42
    • c. "The Origins of Macromarketing Thought", In: George Fisk, Robert Nason, dir., "Macromarketing: New Steps on the Learning Curve", Boulder, CO: University of Colorado Business Research Division
  • 1980,
    • a. avec Eric H. Shaw, "Exchange: A Conceptualization", Theoretical Developments in Marketing, Vol 2, February
      • Repris en 2008, In: Elizabeth Parsons, dir., "The evolution of nonprofit marketing", Los Angeles: Sage, pp131-138
    • b. "Medieval macromarketing thought", In: George Fisk and Phillip White, dir., "Macromarketing", Boulder: University of Colorado Press, pp59–69
  • 1981, "Responsible Marketing: an Essay in Social Science", Journal of Macromarketing, vol 1, n°2, p70
  • 1984, "Macromarketing: A Social Systems Perspective", Journal of Macromarketing, 4(2), December, pp4-17
  • 1990,
    • a. "Marketing as Production: The Development of a Concept", Journal of the Academy of Marketing Science, 18(4), September, pp337-344
    • b. "Macromarketing Seminar Abstracts", Journal of Macromarketing, vol 10, n°2, pp101-107
  • 1991, avec Roger A. Layton, "From the Editor", Journal of Macromarketing, vol 11, n°2, pp1-4
  • 1992, "Consumer Sovereignty, Democracy, and the Marketing Concept: A Macromarketing Perspective", Canadian Journal of Administrative Sciences / Revue Canadienne des Sciences de l'Administration, June, Vol 9, n°2, pp116–125
    • Repris en 2009, In: Mark Tadajewski , dir., "The development of critical perspectives in marketing", Los Angeles: SAGE, pp83-99
  • 1995, "Retailing in Classical Athens: Gleanings from Contemporary Literature and Art", Journal of Macromarketing, vol 15, n°1, pp74-85
  • 1996,
    • a. "Alderson's Austrian Antecedents: A Missed Opportunity for Macromarketing", In: Cornelia Droge et Roger Calantone, dir., "Enhancing Knowledge Development in marketing", Vol 7, Proceedings American Marketing Association, October, ISBN 0877572623, pp172-173
    • b. "A different view of management education: A seventeenth century treatise", In: D. G. Brian Jones, dir., "Proceedings of the Administrative Sciences Association of Canada", Halifax, Nova Scotia: Administrative Sciences Association of Canada, pp41–48
  • 1997, avec Evgeny Polyakov, "Physical Quality-of-Life Indicators in Post-Stalinist Russia", Journal of Macromarketing, vol 17, n°1, pp39-55
  • 2000, "Schumpeter—Fifty Years Later", Journal of Macromarketing, Vol 20, n°1, pp82-88
  • 2001, "Conspicuous Consumption versus the Protestant Ethic: The View from Pepys’s Diary", Journal of Macromarketing, vol 21, n°2, pp146-155
  • 2011, "Wroe Alderson's Marketing Behaviour and Executive Action inserted into Reavis Cox's marketing theory course at Wharton 50 years ago: A student's reaction", Journal of Historical Research in Marketing, Vol 3, n°1, pp10-28

Littérature secondaire

  • 2011,
    • Keith Blois, "Donald F. Dixon – a true mentor", Journal of Historical Research in Marketing, Vol 3, n°1, pp111-117
    • Boryana Dimitrova, Bert Rosenbloom, "The marketing mix paradigm and the Dixonian systems perspective of marketing", Journal of Historical Research in Marketing, Vol 3, n°1, pp53-66
    • Roger A. Layton, "Remembering Don Dixon", Journal of Historical Research in Marketing, Vol 3, n°1, pp108-110
    • Eric H. Shaw, , "Reflections on the Dixon's Seminar: the Development of Marketing Thought and Theory", Journal of Historical Research in Marketing, Vol 3, n°1, pp131-143
    • Robert D. Tamilia, "The timeless intellectual contributions of Donald F. Dixon", Journal of Historical Research in Marketing, Vol 3, n°1, pp33-52
    • Ian Wilkinson, "Don Dixon: a scholar of marketing and gentleman of the first order", Journal of Historical Research in Marketing, Vol 3, n°1, pp96-107