Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Harold B. Acton

De Wikiberal
Harold B. Acton
philosophe

Dates (1908 - 1974)
Tendance libéral hayekien
Origine Royaume-Uni Royaume-Uni
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Harold B. Acton

Harold Burrows Acton, né le 2 juin 1908 à Londres, décédé le 16 juin 1974 à Edinbough, était un universitaire anglais dans le domaine de la philosophie politique.

Il a enseigné à l'United Theological College, à Aberystwyth. Il a aussi occupé des postes d'enseignant à la London School of Economics, au Bedford College, à l'Université d'Édimbourg (Chaire de Philosophie Morale) et à l'Université de Chicago. Il a été rédacteur en chef de la revue "Philosophie", le journal du Royal Institute of Philosophy, dont il était directeur durant un temps. Il a été également président de la Société aristotélicienne de 1952 à 1953.

Harold B. Acton est connu pour ses livres défendant la moralité du capitalisme et attaquant le marxisme-léninisme. Il a notamment produit des arguments sur l'incohérence du marxisme, qu'il qualifie de "farrago" (Mélange confus d’idées ou de choses)[1]. Il portait son intérêt sur d'autres philosophes comme le marquis de Condorcet, Hegel, John Stuart Mill, Herbert Spencer, F. H. Bradley, Bernard Bosanquet et Sidney Webb.

L'éthique du marché

Bien que l'économie de marché ne soit pas aussi impopulaire maintenant que lorsque Harold Acton a écrit "The Morals of Markets", en 1971, la moralité de l'acte d'achat et de vente continue de déranger la conscience humaine. Il faut avouer que les arguments éthiques de la défense du capitalisme n'ont pas toujours été sans controverse. Certains défendaient le capitalisme pour son efficacité et d'autres s'appuyaient sur un argument naturaliste : "acheter et vendre est dans la nature de l'être humain". Harold B. Acton positionne sa défense éthique du libre marché sur la nécessité de poursuivre l'excellence morale. Le marché est vertueux car il est permet à l'humanité de se surpasser moralement. Harold Acton s'écarte d'une vision strictement utilitariste car pour lui, en aucun cas, on ne peut oublier qu'il est impossible de bénéficier du marché pour soi-même, si on ne fournit pas aux autres ce qu'ils désirent. Sinon, on s'exclut du système de marché.

Le langage populaire associe à tord la concurrence comme quelque chose de destructif ressemblant à la "loi de la jungle" où le plus fort triomphe toujours. Cependant, la comparaison est injuste. Harold Acton marque un point important en faisant la distinction entre rivalité et concurrence. Les deux sont différents. La rivalité signifie qu'un individu ou un groupe veut éliminer un autre individu ou un autre groupe en toute connaissance de cause. Il existe toutefois des circonstances dans la vie où on peut être rival sans savoir que l'on est en compétition. Aussi, la concurrence est autre. elle consiste essentiellement en ce que chacun de nous essaie de réaliser ce qu'il veut, alors que l'essence de la rivalité consiste à éliminer les autres. La philosophie morale d'un entrepreneur lorsqu'il apporte un nouveau produit sur le marché n'est pas de rivaliser les autres, au sens de les détruire, mais d'apporter quelque chose qui ait de la valeur auprès de gens pour qu'ils soient motiver d'acheter ce bien ou ce service.

Par conséquent, l'apport de Harold Acton à l'éthique du marché est largement supérieur aux arguments de bon sens, parodiant Winston Churchill sur sa définition de la démocratie. Le marché n'est pas ce qui est de moins pire pour l'être humain. La disparition du marxisme et la faillite morale du socialisme dans le monde ne mettent pas fin au débat sur le capitalisme. Le marché se distingue parce qu'il est l'unique choix possible pour l'humanité d'atteindre l'excellence morale.

Notes et références

  1. Il fait apparaître ce terme dans son livre "The Illusion of the Epoch", écrit en 1955.

Publications

  • 1934, avec Ralph E. Stedman, "Mr. Stace's "Refutation of Realism"", Mind, Vol 43, n°171, Jul., pp349-353
  • 1935, "The Correspondence Theory of Truth", Proceedings of the Aristotelian Society, Vol 35, pp177-194
  • 1938, avec H. D. Oakeley, H. Knight, "Symposium: Is Ethical Relativity Necessary?", Proceedings of the Aristotelian Society, Supplementary Volumes, Vol 17, Action, Perception and Measurement, pp152-194
  • 1940, "The Philosophy of History", Proceedings of the Aristotelian Society, New Series, Vol 40, pp75-88
  • 1947,
    • a. "The Marxist outlook", London
    • b. "[Letter from H. B. Acton]", Philosophy, Vol 22, n°83, Nov., p287
  • 1950, avec John Plamenatz, W. D. Lamont, "Symposium: Rights", Proceedings of the Aristotelian Society, Supplementary Volumes, Vol 24, pp75-110
  • 1952,
    • a. "Prejudice", Revue internationale de philosophie, Vol 6, n°21, pp323–336 (demontre une similarité de vue entre David Hume et Burke)
    • b. "The Materialist Conception of History", Proceedings of the Aristotelian Society, New Series, Vol 52, pp207-224
  • 1953, "Tradition and Some Other Forms of Order: The Presidential Address", Proceedings of the Aristotelian Society, Vol 53, pp1-28
  • 1955,
    • a. "The Illusion of the Epoch: Marxism-Leninism as a Philosophical Creed", Cohen & West
    • b. "The Ethical Importance of Sympathy", Philosophy, Vol 30, n°112, Jan., pp62-66
  • 1958, "Karl Marx's Materialism", Revue Internationale de Philosophie, Vol 12, n°45/46, pp265-277
  • 1959, "The Philosophy of Language in Revolutionary France", Proceedings of the British Academy, Vol 45, n°14, pp199-221
    • Traduction en français en 1961, "La philosophie du langage sous la révolution française", Archives de Philosophie, Vol 24, n°3/4, juillet-décembre, pp426-449
  • 1960, "The philosophy of language in revolutionary France", London, Oxford University Press
  • 1961,
    • a. "Objectives", In: Arthur Seldon, dir., "Agenda for a free society. Essays on Hayek's The Constitution of Liberty", Londres: The Institute of Economic Affairs
    • b. "Lord Acton", Chicago Review, Vol 15, n°1, Summer, pp31-44
  • 1963, avec J. W. N. Watkins, "Symposium: Negative Utilitarianism", Proceedings of the Aristotelian Society, Supplementary Volumes, Vol 37, pp83-114
  • 1967, "What Marx Really Said", New York, Schocken Books
    • Nouvelle édition en 2000, Schocken Books
      • Traduction en finnois en 1980, par Seppo Loponen, "Mitä Marx todella sanoi", Éditeur: Porvoo, Hki, Juva: WSOY
      • Traduction en grec en 2014, par Chrysoula Mentzalira, "Τι είpε στ' αλήθεια ο Μαρξ", Éditeur: Athēna: Ekdoseis Metaichmio
  • 1969, dir., "Philosophy of Punishment", Londres
  • 1970,
    • a. "Kant's moral philosophy", Basingstoke : Macmillan Education
      • Nouvelle édition en 1985, Basingstoke : Macmillan
    • b. avec Gerald A. Cohen, "Symposium: On Some Criticisms of Historical Materialism", Proceedings of the Aristotelian Society, Supplementary Volumes, Vol 44, pp121-141, pp143-156
  • 1971, "The Morals of Markets: an Ethical Exploration"
    • Nouvelle édition par David Gordon et Jeremy Shearmur, en 1993, Liberty Fund, ISBN 978-0-86597-106-6
      • Traduction en espagnol en 1978, "La moral del mercado", Unión Editorial, Madrid
        • Nouvelle tTraduction en espagnol en 2003, par Antonio Cendán, "La moral del mercado", Madrid : Unión Editorial
      • Traduction en coréen en 1996, par Jong Wook Lee et Yu Joo, "시장의도덕", Korea Economic Research Institute, Séoul: Yeonggyo Kyŏngje Yŏnguwŏn
  • 1972,
    • a. "The Right to Work and the Right to Strike"
    • b. "The ethics of capitalism (The Company and its Responsibilities)", London, Foundation for Business Responsibilities
  • 1974, "The idea of a spiritual power", London: University of London, Athlone, (Auguste Comte memorial trust lecture, en 1973)"

Littérature secondaire

  • 1949, A. C. Ewing, "Moral Subjectivism: A Further Reply to Prof. H. B. Acton", Analysis, Vol 10, n°1, octobre, pp15-16
  • 1955, Hans Beerman, commentaire du livre de Harold B. Acton, "The Illusion of the Epoch. Marxism-Leninism as a Philosophical Creed", Books Abroad, Vol 29, n°3, Summer, p354
  • 1957, T. D. Weldon, "Critical Notice", commentaire du livre de Harold B. Acton, "The Illusion of the Epoch. Marxism-Leninism as a Philosophical Creed", Mind, Vol 66, n°262, avril, pp259-264
  • 1974, Anonym, "Obituary: H. B. Acton", Philosophy, Vol 49, n°189, Jul., p229