Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Martin de Azpilcueta

De Wikiberal

Martín de Azpilcueta (né le 13 Décembre 1491, décédé le 1er Juin 1586), était un important théologien canoniste espagnol et un des premiers économistes scolastiques à développer une théorie monétaire, précurseur de l'école autrichienne d'économie. Il est né dans le royaume de Navarre, et comptait François Xavier parmi les membres de sa famille. Il a étudié à Alcalá et en France, et il devenu professeur de droit canonique à Toulouse et à Cahors. Plus tard, il est revenu en Espagne et il a occupé la même chaire durant quatorze ans à Salamanque où il fit partie de l'école de Salamanque, et il enseigna durant sept ans à Coimbra au Portugal.

À l'âge de 80 ans, il s'est rendu à Rome pour défendre son ami Bartolomeo Carranza, archevêque de Tolède, accusé devant le Tribunal de l'Inquisition. Bien qu'il ait échoué à disculper l'archevêque, Martin de Aspilcueta fut apprécié à Rome par plusieurs papes, et il fut considéré comme un prophète de l'apprentissage et de la prudence. Son humilité, son désintéressement et sa charité sont devenus proverbiales.

Lorsqu'il atteignit l'âge patriarcal de 95 ans, il se reposa à tout jamais à Rome. Il fut enterré dans l'église nationale de San Antonio de Portoghesi.

Son livre, "Manuale sive Enchiridion Confessariorum et Poenitentium" écrit à l'origine en espagnol (1568) fut longtemps un texte classique dans les écoles et dans la pratique ecclésiastique. Dans son ouvrage sur les revenus des bénéfices, d'abord publié en espagnol (Salamanque, 1566) et traduit en latin (1568), qu'il dédia à Philippe II d'Espagne et au pape Pie V, il soutenait que les ecclésiastiques étaient libres de dépenser les fruits de leurs bénéfices seulement pour leurs propres et stricts besoins ainsi que pour le soutien nécessaire des pauvres.

Il a écrit de nombreuses autres œuvres, par exemple, sur le bréviaire, les biens ecclésiastiques, l'année du jubilé, etc. Une édition complète de ses œuvres fut imprimée à Rome en 1590 (3 vol fol..); également à Lyon, en 1590, à Venise en 1602, et à Cologne en 1615 (2 vol. fol.).

Publications

  • 1556, Comentario resolutorio de usuras, Salamanca: Andreas de Portonariis
  • 1601, Consiliorum seu responsorum in quinque libros iuxta numerum et titulos Decretalium distributorum, vol. 1, Venetiis, 379pp

Littérature secondaire

  • 1895, M. Argita y Lasa, "El Doctor Navarro Don Martín de Azpilcueta y sus obras", Estudio histórico-crítico, Pamplona: J. Ezquerro
  • 1912, J. Cuervo, “Carranza y el Doctor Navarro", Partie I, La Ciencia Tomista, 6, pp369–395
  • 1913, J. Cuervo, “Carranza y el Doctor Navarro", Partie II, La Ciencia Tomista, 7, pp398–427
  • 1916, H. De Oloriz, biografía del Doctor Navarro D. Martín de Azpilcueta y enumeración de sus obras, Nueva Markets & Morality, 41, Pamplona: N. Aramburu
  • 1941, A. Ullastres Calvo, “Martín de Azpilcueta y su comentario resolutorio de cambios: Las ideas económicas de un moralista español del siglo XVI", Partie I, Anales de Economía, n°3-4, pp375–409
  • 1942, A. Ullastres Calvo, “Martín de Azpilcueta y su comentario resolutorio de cambios: Las ideas económicas de un moralista español del siglo XVI", Partie II, Anales de Economía, n°5, pp51–95
  • 1978, Bernard et "Michele Gazier, Or et monnaie chez Martin de Azpilcueta", Paris: Economia
  • 1986, E. Tejero, “Relevancia doctrinal del Dr. Navarro en el ámbito de las ciencias eclesiásticas y en la tradición cultural de Europa”, Príncipe de Viana, 47, p577
  • 1988,
    • E. Tejero, “Los escritos sobre el Doctor Navarro”, In: Estudios sobre el Doctor Navarro. En el IV centenario de la muerte de Martín de Azpilcueta, Pamplona: Gobierno de Navarra and Ediciones Universidad de Navarra, S. A., pp22–34
    • J. I. Tellechea Idigoras, El proceso romano del arzobispo Carranza, 1567–1576, Roma: Ed. Iglesia Nacional Española
    • V. Vazquez de Prada, "Martín de Azpilcueta como economista: su “Comentario resolutorio de cambios”", en el IV centenario de la muerte de Martín de Azpilcueta, Pamplona: Gobierno de Navarra and Editiones Universidad de Navarra, S. A., pp349–366
  • 1998, Rodrigo Muñoz de Juana, "Moral y economía en la obra de Martín de Azpilcueta", Pamplona: Ediciones Universidad de Navarra, S. A.