Maupeou

De Wikiberal
Maupeou
Personnage historique

Dates 1714-1792
Maupeou.jpg
Tendance Royaliste
Origine France France
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Maupeou

René Nicolas Charles Augustin de Maupeou, marquis de Morangles et de Bully, vicomte de Bruyères-le-Châtel, est un homme politique français né à Montpellier le 25 février 1714, mort à Le Thuit (Eure) le 29 juillet 1792.

Biographie

Issu d’une famille de robe, il succède à son père dans les fonctions de premier président du parlement et de chancelier. Maupeou est en effet le premier président du parlement de Paris de 1743 à 1757, garde des Sceaux de 1763 à 1768. Nommé chancelier en 1768, il devait être le dernier chancelier de l’Ancien Régime.

Lié à la comtesse du Barry, la disgrâce de Choiseul renforce sa position et, aidé de l’abbé Terray, qu’il a fait nommer aux Finances et du duc d’Aiguillon aux Affaires étrangères, formant ainsi un triumvirat, il entame la lutte contre l’opposition parlementaire.

Appuyé de Louis XV, Maupeou devant la résistance des parlements aux réformes financières de l’abbé Terray, condamne l’unité de corps des parlements, puis, devant leur refus de se soumettre à l’autorité royale, il les exile et confisque les charges des parlementaires (1770-1771).

Il crée alors un nouveau parlement, dont les membres seront appointés et révocables. Malgré les protestations des anciens parlementaires et de l’aristocratie, la réforme est maintenue jusqu’à la mort de Louis XV. Louis XVI, dès son avènement en 1774 renvoie Maupeou et rappelle les parlements.

Liens externes

6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.