Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Serge Federbusch

De Wikiberal
Serge Federbusch
Homme politique

Dates 1960 -
Tendance
Origine France France
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Serge Federbusch

Serge Federbusch, né en 1960, est un haut fonctionnaire et homme politique français. Après des débuts politiques à gauche, il se rapproche du centre libéral avant de s'en éloigner et de se rapprocher du Rassemblement National (RN).

Biographie

Il est diplômé de l'IEP de Paris, Maître en droit public, titulaire d'un DEA d'Histoire et ancien élève de l'ENA. Il est le fondateur du Parti des Libertés et de l’association « Aimer Paris ».

Serge Federbusch a exercé dans le domaine juridique puis a été successivement conseiller commercial en Asie, conseiller du maire du Paris pour l'urbanisme et les transports, directeur général de la Société d'économie mixte du Centre de Paris (lancement de l'opération de réaménagement du quartier des Halles de 2002 à 2005).

Il a été élu conseiller du Xe arrondissement de Paris en 2008 et fondateur de Delanopolis.fr, premier site indépendant d'informations en ligne sur l'actualité politique parisienne, dans lequel il développe une lecture critique de la politique menée par Bertrand Delanoë. En 2018, Delanopolis.fr devient le site de l’association « Aimer Paris ».

En 2009, Serge Federbusch, ancien responsable pour Paris de la gauche moderne, le parti de Jean-Marie Bockel avait créé le Mouvement pour une Gauche Moderne (LMGM), avec Olivier Feutry, Michel Leter, Slimane Haddadj, Nicolas Marcellin. En 2011, le Mouvement pour une gauche moderne devient le Parti des libertés. Il est candidat aux élections législatives 2012 dans la 5e circonscription de Paris, où il recueille 0,47 % des suffrages exprimés au premier tour.

Il a joué un rôle actif dans l'opposition municipale (aménagements urbains, place de la République avec l'association Vigilance-République, salle de shoot, contrat Vélib', etc.). En 2013, il révèle qu’Anne Hidalgo (première adjointe au maire de Paris, Bertrand Delanoë, depuis mars 2001) est partie à la retraite à l'âge de 52 ans.

En mars 2014, aux élections municipales, il mène avec l'entrepreneur Charles Beigbeder les listes "Paris Libéré", concurrentes de celles de l'UMP conduites par Nathalie Kosciusko-Morizet. Il obtient 4,85 % des voix dans le 10e arrondissement de Paris.

En avril 2018, Serge Federbusch, avec « Aimer Paris » entend « sortir Anne Hidalgo sans donner les clés de la mairie à Emmanuel Macron » à l’occasion des élections municipales prévues pour mars 2020. Il s'éloigne de plus en plus clairement des idées libérales, et est finalement candidat sous l'étiquette du Rassemblent National. Sa liste rassemble 1,47% des suffrages.

Il collabore régulièrement au Figaro, ou aux sites Atlantico ("Chroniques du Pot aux Roses"), Boulevard Voltaire et Contrepoints notamment.

En politique nationale, dans ses différents écrits, Serge Federbusch pointe la convergence de trois facteurs délétères en France : le sacrifice de l’industrie sur l’autel de l’euro, celui de la laïcité par l’inertie des « élites » face aux progrès d’un islamisme agressif et conquérant, et celui de toute ambition de réforme réelle de la bureaucratie du fait de l’influence conservatrice des grands corps de l’Etat.

Œuvres

  • Votez Marianne ! 101 mesures pour sauver la France (livre humoristique sous le pseudonyme de Claude Feder), éditions Chiflet & Co (2007)
  • Delanopolis, le jeu de massacre des rues de Paris, éditions de Passy, 2008
  • L'Enfumeur, Ixelles éditions, 2013
  • Français, Prêts pour votre prochaine révolution ?, Ixelles éditions, 2014
  • La Marche des lemmings - la deuxième mort de Charlie Hebdo, Ixelles Editions, 2015
  • 229, Une nouvelle histoire de Sapiens, Ixelles Editions, (2015)
  • "Nous-Fossoyeurs, le vrai bilan d'un fatal quinquennat", Plon, (2017)

Liens externes

Société.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail actualités du libéralisme.