Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Sven Rydenfelt

De Wikiberal
Sven Rydenfelt
économiste

Dates 1911 - 2005
Sven-rydenfelt.jpg
Tendance Libéral
Origine Suède Suède
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Sven Rydenfelt

Sven Rydenfelt est né le 23 janvier 1911 en Suède, Hjärnarp dans le comté de Kristianstad et décédé le 15 février 2005. Il était un intellectuel libéral, économiste et leader d'opinion intransigeant.

C'est au cours des années 1940 que Sven Rydenfelt devint politiquement actif quand il commença à écrire pour plusieurs journaux et magazines. En 1945, il devient le premier président du club des étudiants libéraux dans la ville de Lund. Il est alors profondément impliqué par la question du "rapatriement Baltique". Au sein du Parti libéral, il était considéré comme un talent politique prometteur et un potentiel candidat aux élections législatives. Cette carrière fut néanmoins stoppée nette en raison de son opposition à la taxe sur la vente, proposée par son parti. Il a été dûment réprimandé par le chef du parti, Bertil Ohlin, et a dû quitter le parti.

Durant les années 1950, il est allé travailler pour le Parti conservateur et il a écrit des articles au sujet des politiques du logement. Toutefois, en tant que défenseur du libre marché, l'avis de Sven Rydenfelt sur la politique du logement par l'Etat, le conduisit à être libellé d'ennemi n°1 de la politique des logements sociaux.

En 1956, il est invité à la Société du Mont Pèlerin, où il fit la connaissance des libéraux à la réputation internationale comme Friedrich Hayek et Milton Friedman. Pendant les années 1960, il a continué à critiquer la société sur-réglementée suédoise. En 1966, il a écrit un livre, avec Janerik Larsson, sur les dossiers des services secrets (Les dossiers secrets du Service de sécurité - la liberté d'expression et d'opinion, les persécutions), avec comme résultat d'être fiché comme un « gauchiste dangereux socialement ».

Toujours dans les années 1950, il avait prédit l'effondrement de l'empire soviétique. Dans la revue, "Actualité et avenir", il écrivait : "Certains affirment que seule une troisième guerre mondiale pourrait renverser l'empire soviétique. Une pensée désagréable. Si nous nous contentons d'attendre et de voir, alors il s'effondrera de l'intérieur et hors des décombres et des cendres, une nouvelle et libre Russie se relèvera". l'année 1991, lui a donné raison, au moins dans la première partie.

En raison de ses opinions controversées, Sven Rydenfelt n'a jamais été nommé à un poste de professeur durant sa carrière. Il a travaillé comme chargé de cours en économie à l'Université de Lund de 1951 à 1976. Mais en 1991, plusieurs années après sa retraite, le titre de Professeur lui fut décerné par le gouvernement nouvellement élu de Carl Bildt.

Publications

  • 1955, "Socialpolitik och samhällsekonomi" (Politique sociale et économie), serien Samhällsdebatten (débat public), n°7, Stockholm, ISSN 0487-0964
  • 1966, avec Janerik Larsson, "Säkerhetspolisens hemliga register - om åsiktsfrihet och åsiktsförföljelse" (Les dossiers secrets du Service de sécurité - la liberté d'expression et d'opinion, les persécutions), Zinderman, Göteborg
  • 1983,
    • a. "Bönder, mat, socialism" (Agriculteur, Alimentation, Socialisme), Liber Förlag, Malmö, ISBN 91-38-61052-3
    • b. "A Pattern for Failure", New York: Harcourt, Brace, Jovanovich
  • 1988, "På upptäcktsfärd i marknadsriket" ("En explorant l'empire du marché"), Contra Förlag, Stockholm, ISBN 91-86092-17-0

Littérature secondaire

  • 2009, Nils-Eric Sandberg, "Fritänkaren - ett vänporträtt av Sven Rydenfelt" (Libre penseur - un portrait de Sven Rydenfelt), Timbro, Stockholm, ISBN 978-91-7566-684-6