Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Henry Hazlitt

De Wikiberal
Henry Hazlitt
Journaliste - Essayiste

Dates 1894 - 1993
Hazlitt-henry.jpg
Tendance Libertarien
Origine États-Unis États-Unis
Articles internes Liste de tous les articles

Citation « L'inflation est l'opium du peuple »
inter lib.org sur Henry Hazlitt

Henry Hazlitt (28 novembre 1894 - 8 juillet 1993) est un philosophe, économiste et journaliste libertarien américain, connu pour son ouvrage L’Économie Politique en une Leçon.

Biographie

Il naît dans une famille modeste et grandit à Brooklyn. Il abandonne rapidement ses études universitaires pour gagner sa vie comme journaliste. Il travaille pour The New York Times, Newsweek, et The American Mercury mais c'est avec le Wall Street Journal que sa collaboration sera la plus durable et la plus fructueuse. C'est dans les années 1910 et 1920 qu'il se familiarise avec les idées de l'école autrichienne, en particulier Ludwig von Mises et Friedrich Hayek ultérieurement. Il jouera un rôle important dans la diffusion des idées de cette école aux États-Unis; c'est lui qui ainsi obtint une place d'enseignement à l'université de New York pour Ludwig von Mises.

Auteur prolixe (plus de vingt-cinq ouvrages dans sa vie), il s'est fait connaître grâce à son livre à succès L’Économie Politique en une Leçon (1949) : ce livre est un ouvrage de vulgarisation sur les principes de l'économie de marché, fondé sur Ce qu'on voit et ce qu'on ne voit pas de Frédéric Bastiat. Comme le dit lui même Hazlitt dans son introduction : « On peut dire que mon livre en est la présentation moderne et qu'il est le développement et la généralisation d'une vérité déjà en puissance dans l'ouvrage de Bastiat. »[1]

Libertarien, il était également très critique des idées keynésiennes. Ainsi, dans son ouvrage de 1959, The Failure of the New Economics: An Analysis of the Keynesian Fallacies, il établit une critique méthodique et systématique de la Théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie de John Maynard Keynes. Il en dira même qu'il n'a « pas pu y trouver une seule doctrine qui soit vraie et originale. Ce qui est original dans son livre est faux et ce qui est juste n'est pas nouveau »[2].

Il est aussi l'auteur d'une œuvre majeure sur l'éthique, The Foundations of Morality.

Très proche d'Ayn Rand dans les années 1940-1950[3], sa pensée fut influencée par celle de la philosophe américaine. Il a également été membre de la Société du Mont-Pèlerin. Il a parallèlement été vice-président et trustee de la Foundation for Economic Education dès sa création en 1946[4] et a écrit de nombreux articles pour The Freeman, l'organe de presse de la FEE.

Notes et références

  1. Henry Hazlitt, L’Économie Politique en une Leçon, Introduction, [lire en ligne]
  2. Henry Hazlitt, Acrobat-7 acidtux software.png [pdf](en)The failure of the New Economics
  3. Barbara Branden, The Passion of Ayn Rand
  4. (en)Henry Hazlitt: A Man for Many Seasons, Bettina Bien Greaves

Citations

  • « L'inflation est l'opium du peuple. »
  • « L'art de l'économie consiste à comprendre non seulement l'immédiat mais aussi les effets à long terme de tout acte ou de toute politique ; il consiste à tracer les conséquences de cette politique non seulement pour un groupe, mais pour tous les groupes. »
  • « Tout l'évangile de Karl Marx peut être résumé en une seule phrase : haïssez l'homme qui est plus riche que vous. N'admettez en aucune circonstance que son succès puisse être dû à ses propres efforts, à la contribution productive qu'il a fait en faveur de toute la société. »

Œuvres

  • 1915, Thinking as a Science
  • 1922, The Way to Will Power
  • 1931, Rubber Money and Iron Debts, The Nation, December 23
  • 1942, A New Constitution Now
  • 1945, Freedom in America: The Freeman (avec Virgil Jordan)
  • 1946, Economics in One Lesson, New York: Arlington House Publishers
    • Traduction en espagnol en 1946, "La economía en una lección", Unión Editorial S. A.
      • Nouvelle traduction en espagnole en 1958,"La ciencia de la economía en una sola lección", Valencia: Fundación Ignacio Villalonga
    • Nouvelle édition en 1962, New Rochelle, N.Y.: Arlington House
    • 3ème édition en 1979
  • 1947,
    • a. Will Dollars Save the World?, New York: D. Appleton-Century Co., Inc., [lire en ligne]
    • b. Can We Buy Off Communism?, (The Marshall Plan), Newsweek,, December 15
  • 1948,
    • a. Collectivism on Relief, (The Marshall Plan) Newsweek, July 19
    • b. Communism and the Marshall Plan, Newsweek, March 8
    • c. Dangers of Dollar Diplomacy, The Marshall Plan), Newsweek, July 12
    • d. The Marshall Plan: We Cannot Buy Off the Russians, Newsweek, January 26
    • e. The Uncalculated Risk, (The Marshall Plan), Newsweek, January 5
  • 1950,
    • a. The Illusions of Point Four, Irvington-on-Hudson, N.Y.: The Foundation for Economic Education
    • b. The Future of Foreign Aid, (The Marshall Plan), Newsweek, January 16
  • 1960,
    • a. What You Should Know About Inflation, [lire en ligne]
    • b. The Critics of Keynesian Economics, Princeton: Van Nostrand
      • 2nde édition en 1977, New Rochelle, NY: Arlington House
      • Nouvelle édition en 1983, Lanham, Md.: University Press of America
    • c. "Comments on Inflation", The Freeman, août, Vol 10, n°8
  • 1963, "« Planning » versus the Free Market", Il Politico, n°1: La ricomparsa della pianificazione economica in occidente, pp132-
      • Traduction en italien en 1963, "« Pianificazione » contro il mercato libero", Il Politico, n°1: La ricomparsa della pianificazione economica in occidente, pp139-
  • 1975, "The Search for an Ideal Money", The Freeman, Novembre, Vol 25, n°11, pp660-672
  • 1984,
    • a. From Bretton Woods to World Inflation, Chicago: Regnery Gateway
    • b. The Wisdom of the Stoics: Selections from Seneca, Epictetus, and Marcus Aurelius
    • c. "The Early Days of FEE", The Freeman, March, Vol. 34, n°3

Littérature secondaire

  • 1960,
    • John Chamberlain, Commentaire du livre de Henry Hazlitt, "What You Should Know About Inflation", The Freeman, octobre
    • Abba P. Lerner, Review of Hazlitt's Failure of the 'New Economics, Review of Economics and Statistics, 42, pp234-235
    • Joseph P. McKenna, Review of Hazlitt7s Failure of the 'New Economics', American Economic Review, vol. L, pp188-190
    • Murray N. Rothbard, Review of Hazlitt's Critics of Keynesian Economics, National Review, (3 December), pp350-351
  • 1966, Frank Knight, “Abstract Economics as Absolute Ethics” (commentaire du livre de Henry Hazlitt, "The Foundations of Morality"), Ethics, Vol 76, n°3, Avril, pp163-77
  • 1993,
    • Hans Sennholz, dir., The Wisdom of Henry Hazlitt, Irvington-on-Hudson, N.Y.: Foundation for Economic Education
  • 2013, Peter Boettke et Liya Palagashvili, "Henry Hazlitt as an Intellectual Middleman of ‘Orthodox Economics’", History of Political Economy, 45(5), pp137-165

Archives Audio

Liens externes

En français

En anglais


5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.

Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.