Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Timothy Sandefur

De Wikiberal

Timothy Sandefur est le principal avocat à la Fondation juridique du Pacifique et chercheur adjoint à l'Institut Cato. Il est diplômé de l'École de droit de l'Université Chapman et du Hillsdale College. Il dirige également la fondation "Projet et liberté économique" qui protège les entrepreneurs contre la réglementation gouvernementale intrusive. Il a remporté des victoires juridiques importantes pour la liberté économique dans différents états des États-Unis comme en Californie, dans l'Oregon, dans le Missouri, dans le Kentucky et dans d'autres Etats.

Il est l'auteur de nombreux articles scientifiques qui portent sur des sujets variés allant de l'expropriation publique de la propriété privée (eminent domain), de la liberté économique, du droit d'auteur et de la propriété intellectuelle, de l'évolution et du créationnisme, de l'esclavage et de la guerre civile, des questions juridiques dans les oeuvres de Shakespeare et dans le théâtre grec antique.

Timothy Sandefur retrace le déclin de la liberté économique aux États-Unis à l'ère progressiste du début du XXe siècle. Influencés par les idées socialistes européennes, les progressistes ont condamné les valeurs individualistes intégrés dans la tradition de la société américaine. Ils étaient prêts à utiliser les pouvoirs coercitifs de l'Etat pour promouvoir une foule de changements radicaux. Les progressistes ont tenté, entre autres, de renforcer la régulation de l'activité économique et de transformer la vie sociale. Ils ont souhaité améliorer la prise de décision collective en dénigrant les droits individuels traditionnels basés sur le Droit naturel. Bien que se prononçant comme démocrates, les progressistes souhaitaient, en fait, une gouvernance par des supposés experts qui, en théorie, ont élaboré des politiques prétendument scientifiques et non partisanes afin de façonner une société meilleure.

En s'appuyant sur les fondements intellectuels du mouvement progressiste, le "libéralisme étatiste" a gagné l'ascendant sur le libéralisme véritable avec le triomphe politique du New Deal. Le New Deal a fondamentalement modifié la jurisprudence existant avant 1937. Il a grandement élargi la portée du gouvernement fédéral. Les régulations économiques, peu importe si elles furent irrationnelles ou égoïstement protectionnistes, furent présumées être valides par les juges. En adoptant cette norme, les juges signalaient que les droits économiques ne méritent par de sollicitude judiciaire. Comme Timothy Sandefur le révèle, la différence de traitement entre certains droits et d'autres ne s'enracine pas sur des principes ou sur une cohérence intellectuelle, mais sur la puissance du pouvoir politique. Les juges du New Deal ont estimé que les droits économiques robustes entravant les régimes de redistribution, raison et cœur de l'État-providence, devaient nécessairement être minimisés.

Publications

  • 2003,
    • a."A Natural Rights Perspective on Eminent Domain in California: A Rationale for Meaningful Judicial Scrutiny of “Public Use", Southwestern University Law Review, vol 32, pp569–676
    • b. "The Right to Earn a Living", Chapman Law Review, vol 6, pp207–277
  • 2004,
    • a. "Equality of Opportunity in the Regulatory Age: Why Yesterday’s Rationality Review Isn’t Enough", Northern Illinois University Law Review, vol 24, pp457–507
    • b. "Liberal Originalism: A Past for the Future", Harvard Journal of Law and Public Policy, vol 27, pp489–541
    • c. "Curse of the Progressives", commentaire du livre de Michael McGerr, "A Fierce Discontent: The Rise And Fall of the Progressive Movement in America, 1870-1920", Liberty Magazine, août, Vol 18, n°8, pp55-58
  • 2006,
    • a. "Cornerstone of Liberty: Property Rights in 21st Century America"
    • b. "How Libertarians Ought to Think about the U.S. Civil War", Reason Papers, vol 28, pp61–83
  • 2007, "The Wolves and the Sheep of Constitutional Law: A Review Essay on Kermit Roosevelt’s The Myth of Judicial Activism", Journal of Law and Politics, vol 23, n°1, pp1–40
  • 2013, “So it’s A tax... now What? Some of the Problems remaining After NFIB v. Sebelius", Texas Review of Law and Politics, Vol 17

Littérature secondaire

Liens externes