Pour contribuer à Wikibéral, la page Ouvrir un compte est à votre disposition.


Florin Aftalion

De Wikiberal
Florin Aftalion
Économiste

Dates 1937 -
FLORIN AFTALION.jpg
Tendance Libéral classique
Origine France France
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Florin Aftalion

Florin Aftalion, né en 1937, est un économiste français, spécialiste d'économie monétaire et financière. Il est professeur émérite de finance à l’ESSEC, et enseigne l’économie aux universités de New York, Northwestern et de Tel-Aviv.

Sommaire

Biographie

Il a une formation d'ingénieur ENSPM (École nationale supérieure du pétrole et des moteurs). Il devient par la suite docteur en sciences physiques de l'Université de Paris. Il obtient en 1972 un MBA à la Northwestern University puis en 1975 un doctorat en finance, dans la même université. Cette université est la seconde université de Chicago et il se familiarise alors avec les idées de l'école de Chicago, en particulier celles de Milton Friedman dont il étudie alors les textes.

Il a co-fondé et dirigé la collection Libre Échange aux Presses universitaires de France.

Il est membre de la Société du Mont-Pèlerin, du conseil scientifique de l'ALEPS et du Journal des économistes et des études humaines[1].

Prises de position

En 1992 il s'engage contre le traité de Maastricht et signe un appel pour une Europe moins bureaucratique, collaborant également à un ouvrage intitulé L'Europe déraisonnable. Il a été hostile à l'instauration de l'euro.

Dans une tribune du Monde datée du 28 février 1997, il dénonce le préjugé de la réduction du temps de travail pour diminuer le chômage, mesure-phare du projet du Parti socialiste français, qu'il compare aux remèdes prônés par le Front national: Selon Aftalion, en entretenant l'idée que le travail est une denrée rare à partager, les politiques de réduction du temps de travail font le jeu de ceux qui affirment que l'expulsion des immigrés résoudrait la question du chômage. Il écrit ainsi : « le partage du travail constitue une proposition politiquement dangereuse car elle fait le lit de l'extrême droite. En effet, une fois que l'opinion l'aura admise, il ne restera plus qu'à choisir entre ses deux formes. Et, lorsque les mesures moralement acceptables de réduction du temps de travail se seront révélées inopérantes, il sera facile au Front national de convaincre une majorité d'électeurs, déjà préparée à l'idée de partage, que la façon efficace de l'effectuer consiste à expulser les émigrés »[2].

Notes et références

  1. Acrobat-7 acidtux software.png [pdf]CV de Florin Aftalion sur le site de l'Essec
  2. in Le Monde, 28 février 1997

Œuvres

  • 1974, avec B. Dubois et J. Malkin, La Théorie financière de l'entreprise, PUF
  • 1978,
    • a. avec C. Viallet, La Théorie du portefeuille, PUF
    • b. Socialisme et économie, PUF,
  • 1981, avec P. Poncet, Le Monétarisme, PUF, coll. "Que sais-Je ?"
  • 1983, "La théorie sociale de Hayek", Commentaire, 22
  • 1984, Les Taux d'intérêt, PUF, coll. "Que Sais-Je ?"
  • (avec E. Losq) Les Taux de change, PUF, 1985, coll. "Que Sais-Je ?"
  • 1991, et alii, Options et futures sur indices boursiers, PUF
  • (sous la dir. de Ph. de Saint-Robert) L'Europe déraisonnable, Fr.-X. de Guibert, 1992.
  • La Trahison des Rosenberg, Lattès, 2003.
  • (avec P. Poncet) Technique des mesures de performance, Economica, 2003.
  • 2004, La Nouvelle Finance et la gestion des portefeuilles, Economica
  • 2006, Alerte rouge sur l'Amérique: retour sur le maccarthysme, Lattès
  • 2009, "Le New Deal : fiction et réalité", Le Figaro, mercredi 28 janvier
    • Repris et complété en 2009, "Le New Deal : fiction et réalité", Liberté économique et progrès social, Bulletin de l'ALEPS, Avril, n°127, pp2-5

Liens externes

Kurt.jpg Accédez d'un seul coup d’œil à toute la série des articles de Wikibéral concernant les célébrités libérales, libertariennes et assimilées.

5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.
Outils personnels
Partager