Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Anatole Leroy-Beaulieu

De Wikiberal
Anatole Leroy-Beaulieu
historien

Dates 1842-1912
Small 18 portrait leroy beaulieu.jpg
Tendance
Origine France France
Articles internes Liste de tous les articles

Citation « Nous sommes des hommes de liberté qui croyons que la liberté et l'initiative privée demeurent le grand moteur de la civilisation, le grand ressort de tout progrès ; - nous sommes des hommes d'études, et, si vous le permettez, des hommes de science qui, dans les questions sociales, comme ailleurs, n'avons foi que dans les méthodes scientifiques. C'est vous dire Messieurs, que nous ne sommes pas socialistes. »
inter lib.org sur Anatole Leroy-Beaulieu

Anatole Leroy-Beaulieu, né le 12 février 1842 à Lisieux et mort le 15 juin 1912 à Paris, est un historien critique d’art et essayiste français.

Biographie

Anatole Leroy-Beaulieu est l'auteur d'Une troupe de comédiens, parue en 1866, puis d'un Essai sur la restauration de nos monuments historiques devant l’art et devant le budget qui traite en particulier de la restauration de la cathédrale d’Évreux. Il visite la Russie dès 1872 afin de rassembler des documents sur l’organisation politique et économique des nations slaves et, à son retour, fait paraître dans la Revue des deux mondes (1882-1889) une série d'articles réédités peu après sous la forme d’un ouvrage intitulé L’Empire des tsars et les Russes (4e éd., révisée en 3 t., 1897-1898), qui reste aujourd’hui son œuvre la plus connue. Son ouvrage Un Empereur, un roi, un pape, une restauration, paru en 1879, est une analyse et une critique de la politique du Second Empire. Un homme d'état russe (1884) relate l’histoire de l’émancipation des serfs par Alexandre II.

Certains de ses écrits, tels que Les Catholiques libéraux, l’église et le libéralisme (1890), La Papauté, le socialisme et la démocratie (1892), Les Juifs et l'Antisémitisme; Israël chez les Nations (1893), Les Arméniens et la question arménienne (1896), L'Antisémitisme (1897), Études russes et européennes (1897) sont des recueils d’articles et de conférences à l’intention du grand public.

Leroy-Beaulieu est élu professeur d’histoire contemporaine et des affaires d’Orient à Sciences Po (1880-1910) dont il deviendra, à la mort d’Émile Boutmy, le directeur, de 1906 à 1912. En 1887, il devient membre libre de l’Académie des sciences morales et politiques et membre titulaire en 1906.

Principaux ouvrages

  • Cathédrale d’Évreux. La restauration de nos monuments historiques devant l’art et devant le budget, Paris, Piccard, 1875
  • Christianisme et démocratie, christianisme et socialisme, Paris, Bloud, 1905
  • Collectiviste et anarchiste : dialogue sur le socialisme et l’individualisme, Paris, [s.n.], 1898
  • Études russes et européennes, Paris, Lévy, 1897
  • Israël chez les nations, Paris, Calmann-Lévy, 1883
  • L’Empire des tsars et les Russes, Paris, Hachette, 1881-1889
  • La France, la Russie et l'Europe, Paris, Calmann Lévy, 1888
  • La France, Paris, Lévy, 1888
  • La Liberté d’enseignement, Paris, Comité de défense et de progrès social, 1890
  • La Papauté, le socialisme et la démocratie, Paris, Calmann Lévy, 1892
  • La Patrie française et l’internationalisme, Paris, Comité de défense et de progrès social, 1897
  • La Révolution et le libéralisme, Paris, Hachette,1890
  • La Russie et la crise russe, Rouen, Société normande de Géographie, 1907
  • L'Antisémitisme, Paris, C. Lévy, 1897
  • Le Pays et les habitants, Paris,1890
  • Les Arméniens et la question arménienne, Paris, Clamaron-Graff. 1896
  • Les Catholiques libéraux ; l’Église et le libéralisme de 1830 à nos jours, Paris, E. Plon, Nourrit, 1885
  • Les Doctrines de haine, l’antisémitisme, l’antiprotestantisme, l’anticléricalisme, Paris, Calmann-Lévy, 1902
  • Les Immigrants juifs et le judaïsme aux États-Unis, Paris, Librairie nouvelle, 1905
  • Questions d’Autriche-Hongrie et question d’Orient, Paris, Plon-Nourrit,
  • Un Empereur - un roi - un pape - une restauration, Paris, Charpentier, 1879
  • Un Homme d'État russe (Nicolas Milutine) d'après sa correspondance inédite ; étude sur la Russie et la Pologne pendant le règne d'Alexandre II (1855-1872), Paris, Hachette, 1884

Citation

  • « Nous sommes des hommes de liberté qui croyons que la liberté et l'initiative privée demeurent le grand moteur de la civilisation, le grand ressort de tout progrès ; - nous sommes des hommes d'études, et, si vous le permettez, des hommes de science qui, dans les questions sociales, comme ailleurs, n'avons foi que dans les méthodes scientifiques. C'est vous dire Messieurs, que nous ne sommes pas socialistes. (…) S'il est une notion aujourd'hui admise par tous les hommes de science, c'est que les sociétés humaines ne sont point, comme on l'imaginait encore au dernier siècle, un mécanisme inerte, une machine que l'on peut démonter et remonter à volonté, rouage par rouage, en supprimant une pièce, en ajoutant une autre. Une société est un organisme, un corps vivant qui croît et se développe à la façon des êtres vivants ; et un organisme ne se laisse pas impunément tailler et découper à plaisir ; un organisme ne se laisse pas refaire à volonté sur un plan préconçu. »

Liens externes

5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.

6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.