Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Berlin Batman

De Wikiberal
Berlin Batman
Couv.jpg
Scénario : Paul Pope
Dessin : Paul Pope
Batman cherche à récupérer les travaux de l'économiste Ludwig von Mises, lesquels ont été confisqués par le parti nazi.

Berlin Batman est une histoire écrite et dessinée par Paul Pope et publiée dans Batman Chronicles n°11 en 1998 par DC Comics. Il s'agit d'une aventure "non canonique" de Batman, autrement dit une histoire imaginaire qui se situe en dehors de la continuité (c'est-à-dire en dehors de l'histoire officielle de Batman) : les héros sont placés dans un contexte différent ou dans un autre monde.

L’histoire

Cet autre contexte, c’est celui de l’Allemagne en 1939. Baruch Wane est un peintre mondain le jour ; la nuit, il se transforme en Batman. Enfant, il a vu ses parents se faire battre à mort par une meute antisémite : c'est ce qui fera de lui le Batman de Berlin.

Il est accompagné par Robin, une femme qui ressemble curieusement à Ayn Rand.

Ennemi du commissaire Garten (la version allemande du commissaire Gordon) en tant que Batman, ami de ce dernier en tant que Baruch Wane, il apprend du commissaire que les travaux de l'économiste Ludwig von Mises, ennemi du régime nazi, ont été confisqués.

Batman décide alors de récupérer les documents, lesquels se trouvent dans un train. Ne pouvant y parvenir, il fera sauter les rails afin que les travaux de Mises ne tombent pas dans de mauvaises mains.

L’auteur

Paul Pope est un auteur américain de bande dessinée qui se décrit comme libertarien. A l’occasion d’une interview, il a ainsi pu déclarer : "Mes racines sont profondément libertariennes, à défaut d’un meilleur terme - je ne saurais les décrire autrement. Il s’agit essentiellement d’une méfiance à l’égard du pouvoir : j’ai tendance à ne pas apprécier les personnes ayant un pouvoir sur les autres (...) Je pense que les systèmes bureaucratiques ont tendance à favoriser une mentalité de refus de responsabilité. Cela concerne non seulement les structures gouvernementales, mais également les structures d’entreprise et probablement celles religieuses. On assiste ainsi à beaucoup de stagnation et de gâchis. Je suis pro-compétition...".

De même, dans Berlin Batman, il écrit - par le biais de Robin, laquelle rédige les mémoires de Batman : "Les idées anti-autoritaires de von Mises furent d'abord une menace pour les nazis, puis pour les soviétiques, ainsi que pour tous les gouvernements de notre époque, de plus en plus portés sur la réglementation. Il était opposé au socialisme sous toutes ses formes. C'était un défenseur de la liberté individuelle, de la liberté d'expression et de la liberté de penser."

Une aventure hors canon

Berlin Batman a été publié dans Batman Chronicles n° 11, lequel regroupe trois histoires "Elseworlds". Pour comprendre ce qu'est une histoire Elseworlds, il faut comprendre ce que représente le "canon" : traditionnellement, les héros sont écrits et dessinés par des générations d'écrivains et d'artistes qui se succèdent en respectant les apports des auteurs précédents. L'histoire doit se poursuivre de manière cohérente de génération d'auteurs en génération d'auteurs (en théorie...). C'est ce qu'on appelle le "canon" dans le jargon comics.

Les histoires qui ne rentrent pas dans le canon (et donc qui ne doivent pas être prises en compte par les prochains auteurs) sont notamment appelées "Elseworlds" par DC et "What if" par Marvel.