Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Christian Julienne

De Wikiberal
Christian Julienne
Essayiste, Économiste

Dates Né le 14 février 1931
Julienne liberal.jpg
Tendance
Origine France France
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Christian Julienne
Christian Julienne, né le 14 février 1931, est un économiste français, spécialiste de l'urbanisme et du logement. Il est engagé dans le mouvement libéral français comme président du think tank Héritage & Progrès.

Biographie

Il est diplômé de l'Institut d'Études Politiques de Paris et de l'INSEE. Il a travaillé vingt ans dans le secteur de l'urbanisme, de l'immobilier et de la construction. Il a par la suite travaillé pendant vingt ans pour des collectivités locales. Il a créé en 1982 la Fondation pour la gestion des villes, puis la Maison des collectivités locales et la mission ECOTER. Il a également enseigné au Cnam, à Sciences Po Paris et à la faculté de droit de Saint Maur[1].

Spécialiste de ces domaines, il y a consacré une quinzaine d'ouvrages. Il a en particulier écrit en 2006 Logement. Solutions pour une crise fabriquée, dans lequel il expose les causes profondes de la crise du logement française et propose plusieurs solutions pour en sortir. Face à la règlementation excessive et à la pénurie organisée par l'État sur le foncier, il appelle de ses vœux une restauration de la liberté contractuelle et une refonte des règles du logement social, réservé aux plus pauvres et facilitant plutôt l'accession à la propriété.

Il est également auteur d'un livre intitulé Le diable est-il libéral?, dans lequel il démolit allègrement les âneries débitées par quelques fausses gloires de la pensée antilibérale, notamment dans le Monde Diplomatique : Pierre Bourdieu, Viviane Forrester, Bernard Maris, Susan George. Il prend ainsi un certain nombre de poncifs auxquels il apporte une réponse argumentée et chiffrée : « Nous vivons dans un monde dominé par l'ultralibéralisme », « Le règne du marché induit la misère », « La pauvreté se généralise dans le monde », etc[2]. Le livre a reçu le Prix du livre libéral de l'Aleps en 2001.

Engagé pour la défense des idées libérales en France, il est président du think tank Héritage & Progrès[3]. Il est également maitre de conférence à Sciences Po Paris.

Citations

  • « Les 35 heures ne sont pas un acquis social, mais un désastre social » (Lors des 1ères rencontres de la réforme de Liberté Chérie le 3 octobre 2004[4])
  • « Les déçus, les mécontents, les malheureux, les furieux du capitalisme, vous les voyez: ils sont 50 000, 80 000 à manifester aux pires moments de la grande grève des cheminots en 97. Ils sont 30 000, 40 000 à descendre à Millau par l'autoroute pour le procès de José Bové la première semaine de l'été, par très beau temps. Ils sont 20 000 ou 30 000 chaque année le 1er mai. Mais au Vietnam, ce sont plusieurs centaines de milliers de boat-people qui ont fui et fuient encore le communisme massacrés par les pirates, noyés, enfermés à leur arrivée en Chine. C'est cela l'horreur économique et politique. À Cuba, ce sont 2 millions de personnes qui ont quitté l'île, et 30 000 qui ont péri en mer. C'est cela l'horreur économique et politique. Pourquoi les hommes de coeur, les moralistes, les passionnés de la justice, les défenseurs des pauvres ne sont-ils pas indignés par Cuba et le Vietnam et réservent-ils leur pitié pour les pauvres des États-Unis et de l'Europe Occidentale? Pourquoi surtout ne cherchent-ils pas un lien de causalité entre les 30 expériences socialistes mondiales, qui ont effectivement liquidé « l'ultralibéralisme » et conduit à trente dictatures et trente horreurs économiques, et les 30 pays de l'OCDE qui ont conservé et redéveloppent aujourd'hui les structures du capitalisme libéral et qui ont conduit à 30 succès économiques et à 30 démocraties? »[5]

Œuvres

  • 2006, Logement. Solutions pour une crise fabriquée, Les Belles Lettres, ISBN 2251443088
  • 2002, Le rail et la route, Les Belles Lettres, ISBN 2251442103
  • 2001, Le diable est-il libéral ?, Les Belles Lettres, ISBN 2251441891
  • 1996, SNCF : Le Rapport interdit, Les Belles Lettres, ISBN 225148003X
  • 1990, La Presse municipale
  • 1959, Marché commun et zone de libre-échange

Notes et références

  1. Fiche dans le Who's Who 1998-1999
  2. Voir la critique du Québécois libre, [lire en ligne]
  3. Présentation du bureau d'Heritage & Progrès
  4. Premières rencontres de la Réforme, Liberté Chérie
  5. Postface de Le diable est-il libéral

Liens externes

Société.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail actualités du libéralisme.

Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.