Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Prix du livre libéral

De Wikiberal

Le Prix du livre libéral ou Grand Prix du livre libéral est un prix décerné chaque année par l'ALEPS, pour récompenser le meilleur essai sur la pensée libérale. D'un montant de 1.500€, le prix est décerné chaque année par un jury présidé par le professeur Pascal Salin.

Le Grand Prix est remis au lauréat lors de la réunion de l'Assemblée générale annuelle de l'ALEPS.

Il ne doit pas être confondu avec le Prix Wikibéral ou le Prix libéraux.org

Lauréats

Depuis 1998, le prix du livre libéral a été attribué de la façon suivante :

  • 1998 : Philippe Manière pour L’aveuglement français (Stock)
  • 1999 : Patrick Simon pour Peut-on être catholique et libéral ? (F.X. de Guibert)
  • 2000 : Jean-François Revel pour La Grande parade (Plon)
  • 2001 : Christian Julienne pour Le diable est-il libéral ? (Les Belles Lettres)
  • 2002 : Philippe Nemo pour Histoire des idées politiques (PUF) ainsi que Pascal Salin, prix spécial pour l’ensemble de son œuvre, remis par le Cercle Frédéric Bastiat de Paris
  • 2003 : Philippe Simonnot pour L’erreur économique (Denoël)
  • 2004 : Michel Brûlé et Michel Drancourt pour Public/Privé: l’imposture (JC Lattès), ainsi que Guy Millière, prix spécial pour l’ensemble de son œuvre
  • 2005 : Nicolas Lecaussin pour Cet État qui tue la France (Plon) et Ivan Rioufol pour Chroniques d’une résistance, prix de la chronique économique
  • 2006 : Alain Laurent pour Le libéralisme américain, histoire d’un détournement (Les Belles Lettres)
  • 2007 : Yvan Blot pour Herbert Spencer, un évolutionniste contre l'étatisme (Les Belles Lettres)
  • 2008 : Alain Mathieu pour Le modèle antisocial français, éditions du Cri, [prés. en ligne], Georges Lane, prix spécial pour l’ensemble de son œuvre, et Yves de Kerdrel, prix de la chronique économique
  • 2009 : Mathieu Laine pour Post-politique : le XXIème siècle se passera de l’État, responsable de la crise, JC Lattès, ISBN 9782709630016, et Pierre-Antoine Delhommais, prix de la chronique économique
  • 2010 : Jean-Philippe Feldman pour La famine menace-t-elle l'humanité?, JC Lattès, ISBN 978-2-7096-3350-5, et Jean-Yves Naudet, prix de la chronique économique
  • 2011 : Guido Hülsmann pour L'éthique de la production de monnaie, L'Harmattan
  • 2012 : Jean-Philippe Delsol pour A quoi servent les riches, JC Lattès
  • 2013 : Florin Aftalion pour Crise, dépression, New Deal, guerre, Ed. Economica, ainsi que Philippe François pour Nos retraites : répartition ou capitalisation ?, Ed. Le Muscadier, et Eric Brunet, prix de la chronique libérale
  • 2014 : Philippe Fabry pour Rome, du libéralisme au socialisme et Brice Couturier, prix de la chronique économique
  • 2015 : Michel Leter pour Le Capital I - L'invention du capitalisme, Les Belles Lettres, et prix spécial du jury pour les quatre auteurs suivants : Pierre Bessard pour Charles Monnard - L'éthique de la responsabilité (Institut Libéral) ; Emmanuel Martin pour L'argent des autres, Les Belles Lettres ; Cécile Philippe pour Trop tard pour la France ?, Manitoba/Les Belles Lettres ; Philippe Verdier pour Climat Investigation, Ring. Enfin, Eric Le Boucher, prix de la liberté journalistique.
  • 2016 : Patricia Commun pour Les ordolibéraux, Les Belles Lettres
  • 2018 : Jérôme Perrier pour Alain ou la démocratie de l'individu, Les Belles Lettres (première synthèse intégrale de la pensée politique d’Alain)

Voir aussi

Liens externes

Société.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail actualités du libéralisme.