Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à alexis.vintray@contrepoints.org. N'hésitez pas!


Dan J. D’Amico

De Wikiberal
Aller à la navigation Aller à la recherche
Dan J. D’Amico
Économiste

Dates Né en 1982
Dan-d-amico.jpg
Tendance École autrichienne
Origine États-Unis États-Unis
Articles internes Autres articles sur Dan J. D’Amico

Citation
inter lib.org sur Dan D’Amico

Daniel Joseph D’Amico ou Dan D'Amico, né en 1982, est docteur en économie et directeur associé du projet de théorie politique à l'Université Brown où il enseigne et coordonne des programmes d'étudiants consacrés à l'étude des institutions et des idées qui rendent les sociétés libres, prospères et équitables. Avant de commencer à l'Université Brown en 2015, il était professeur d'économie à l'Université Loyola à la Nouvelle-Orléans où il a reçu des prix pour la qualité de son enseignement, de sa recherche et de son service. Il est membre du réseau de la faculté "FEE" (Foundation for Economic Education).

Il est diplômé de l'université de Loyola dans la Nouvelle Orléans (BBA en économie et en marketing en 2004) et de l'université George Mason (MA en économie en 2006 et Ph.D. en 2008). Sa thèse, "Le dilemme de l'emprisonneur : L'économie politique de la répression proportionnelle", a reçu le prix "Israel M. Kirzner" de la meilleure thèse sur l'école autrichienne d'économie, par la Société pour le développement de l'école autrichienne.

Ses domaines de recherche portent sur la justice pénale, l'analyse économique du Droit, l'histoire économique, l'économie de la culture, l'économie des sinistres, la microéconomie appliquée et les réseaux sociaux. Ces derniers temps, il s'est penché sur l'application de diverses perspectives théoriques de l'économie politique, grâce à la méthodologie de l'école autrichienne, de la théorie des choix publics et de la nouvelle économie institutionnelle. Son axe de travail, avec des recherches sur l'histoire des États-Unis jusqu'à aujourd'hui, permet de mieux comprendre les processus du changement social lorsqu'ils se produisent dans le cadre des punitions et de l'incarcération.

Publications

  • 2005, Commentaire du livre de Daniel J. Solove, The Digital Person: Technology and Privacy in the Information Age, Journal of Law, Economics & Policy, Vol 1, n°2, pp537-541
  • 2008,
    • a. "Who's to blame for all the heartache?: A response to anti-capitalistic mentalities after Katrina", The International Journal of Social Economics, Vol 35, n°8, pp590-602
    • b. "Tattoo Prohibition Behind Bars: The Case for Repeal", The Journal of Private Enterprise, 2 3 (2), pp113-134

Liens externes


5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.


Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.