Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Daniel Villey

De Wikiberal
Daniel Villey
Économiste

Dates 1910 - 1968
Daniel-Villey.jpg
Tendance Libéral classique
Origine France France
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Daniel Villey
Daniel Villey (1910 - 1968) est un économiste français, professeur aux universités de Caen, Poitiers et de Paris.

Présentation

Il est issu d’une famille d’universitaires : son grand-père, Edmond Villey est l’un des fondateurs de la Revue d’économie politique et un de ses frères Michel Villey fut professeur de philosophie du droit. Jeune, il se rallie aux idées libérales et n'aura de cesse que de permettre sa « reconstruction » dans un contexte de montée des idées étatistes. Pour mettre fin au « désarmement idéologique » des libéraux, il essaye de développer des écoles libérales dans les universités où il enseigne, d'abord à Poitiers et surtout à Paris.

Il a été membre de la Société du Mont-Pèlerin. Au cours des années 1950, il a milité en faveur du mouvement européen. Il fut également directeur adjoint de l'Institut de démographie de l'université de Paris de 1957 à 1958 et en 1968 président de la Société d'Économie politique de Paris.

Daniel Villey distinguait en économie, les « architectes » et les « médecins ». Les premiers résonnant a priori et in abstracto sont en faveur de réformes de structures. Les autres, auquel allait son soutien, pensent qu'on ne construit pas une structure mais qu'on la fait évoluer [1]

Dans l’après seconde guerre mondiale, il était attristé de voir la science économique se détacher de la philosophie sociale pour s’engager « dans la voie d’une science prétendument positive et neutre » et se mettre « surtout à l’apprentissage des techniques comptables et mathématiques». Comme le formula François Bilger, « il pressentait l’échec d’une Université technocratique renonçant à donner aux étudiants une véritable culture »[2]. C’est dans cette optique qu’il a inauguré à Paris un cours de « philosophie économique ».

Il est considéré par François Bilger, qui fut son étudiant, comme un des penseurs majeurs du néolibéralisme français[3].

Œuvres

  • 1944 Petite histoire des grandes doctrines économiques
  • 1945 "Pamphlet contre l'idéologie des réformes de structures", Les Cahiers politiques, 11 juin 1945, pp.29-53.
  • 1946 Redevenir des hommes libres,
  • 1948, "A propos du catholicisme social”, commentaire du livre de Henri Guitton, "Catholicisme social", Revue d'Economie Politique, mars, avril, p318
  • 1965, "La planification en France", Il Politico, n°2: Nuovi studi sulla pianificazione, pp73-
  • 1966 Notes de philosophie économique
  • 1967
    • a. A la recherche d’une doctrine économique
    • b. Jacques Rueff, Un libéral Moderne, In: Emil M. Claassen, dir. Les fondements philosophiques des systèmes économiques, Paris: Payot, pp153-172
  • 1973, ¿Economia Libre o Dirigida?, Unión Editorial SA, España

Archives Audio

Notes et références

  1. Richard F. Kuisel, 2004, Le capitalisme et l'État en France, Gallimard, p.273
  2. François Bilger, « Daniel Villey, professeur de liberté », Revue d’économie politique, 1971, p.1, [lire en ligne]
  3. François Bilger « La Pensée néolibérale française et l’ordo-libéralisme allemand », in Patricia Commun (éd.), L’ordo-libéralisme allemand, Cergy-Pontoise, CIRACC/CICC, 2003, p.3

Bibliographie

  • François Bilger, « Daniel Villey, professeur de liberté », Revue d’économie politique, 1971, [lire en ligne]
  • François Bilger « La Pensée néolibérale française et l’ordo-libéralisme allemand », in Patricia Commun (éd.), L’ordo-libéralisme allemand, Cergy-Pontoise, CIRACC/CICC, 2003, [lire en ligne]
  • Richard F. Kuisel, 2004, Le capitalisme et l'État en France, Gallimard
  • Alfred Sauvy, Daniel Villey, Population, No.4, (Jul.-Aug.,1968)
Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.