Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Heath Spong

De Wikiberal

Heath Spong est professeur d'économie à l'École des affaires de l'UWS (University of Western Sydney) en Australie. Il a obtenu ses diplômes universitaires avec les honneurs à la Monash University (MEc (Hons)- BEc (Hons)) et son doctorat (PhD) à la Royal Melbourne Institute of Technology.

Il a précédemment occupé des postes (chargé d'études économiques) à l'Université RMIT (Institut Royal de technologie de Melbourne) et à l'Université de l'Iowa (professeur assistant invité). Il a été également chercheur à l'Université de New York. Il a enseigné un large éventail de sujets, dont l'analyse économique du droit, les politiques publiques, l'économie, et l'analyse éthique de l'économie.

Dans un article écrit en 2003a avec Keith Jakee, les auteurs ont cherché à débroussailler les nombreuses théories qui existent sur le processus entrepreneurial. En s'écartant des équations d'équilibre ou du principe téléologique, ils ont construit une théorie du comportement entrepreneurial qui conserve un cadre complètement non téléologique. Ils ont bâti leur modèle à partir des conceptions théoriques de l'entrepreneur prises chez George Shackle avec sa notion d'incertitude et ceci, inséré dans les structures institutionnelles définies par James M. Buchanan, Friedrich Hayek et Douglass North. Grâce à leur approche, ils sont en mesure de faire la distinction entre le comportement managérial et le comportement entrepreneurial. Ils prennent en compte l'échec entrepreneurial, l'auto-emploi et les incitations divergentes pour les activités entrepreneuriales dans des contextes institutionnels formels ou informels.

Publications

  • 2003,
    • a. avec Keith Jakee, "Uncertainty, Institutional Structure and the Entrepreneurial Process", In: Stanley Metcalfe, Uwe Cantner, dir., "Change, Transformation and Development", New York: Physica/Springer
    • b. avec Keith Jakee, "Praxeology, Entrepreneurship and the Market Process: A Review of Kirzner’s Contribution", Journal of the History of Economic Thought, 25(4), pp461–486
  • 2009, avec M. Schwartz, "Subjectivist economics and ethical business", Journal of Business Ethics, vol 90, n°1, pp123-136
  • 2010, avec S. Davidson, "Positive Externalities and R&D: Two Conflicting Traditions in Economic Theory", Review of Political Economy, vol 22, n°3 , pp355-372
  • 2011,
    • a. "Individuality and Freedom: From Aesthetic Individualism to a Modern Approach", New York University Journal of Law and Liberty, vol 6, n°1 , pp1-94
    • b. avec Keith Jakee, "The Normative Bias in Entrepreneurial Theory", Division of Labour and Transaction Costs: A Journal for the Society of Inframarginal Analysis, vol 3, n°2, pp81-105
  • 2012,
    • a. avec H. Mitchell, M. Stewart, "Gambling with public money : an economic analysis of national sports team funding", Economic and Labour Relations Review, vol 23, n°2, pp7-22
    • b. avec S. Feeny, R. Ong, G. Wood, "The impact of housing assistance on the employment outcomes of labour market programme participants in Australia", Urban Studies, vol 49, n°4 , pp821-844
  • 2013, "When Self-Interest Trumps Prejudice: Adam Smith’s Market as a Moral Exemplar", In: Michael Schwartz, Howard Harris, dir., "Moral Saints and Moral Exemplars" (Research in Ethical Issues in Organizations), Vol 10, Emerald Group Publishing Limited, pp5-25