Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à alexis.vintray@contrepoints.org. N'hésitez pas!


Jean Bodin

De Wikiberal
Aller à la navigation Aller à la recherche
Jean Bodin
philosophe, économiste

Dates 1529-1596
Jean Bodin
Tendance
Origine France France
Articles internes Autres articles sur Jean Bodin

Citation « (En monarchie) les sujets obéissent aux lois du monarque et le monarque aux lois de nature, la liberté naturelle et la propriété des biens demeurant aux sujets. »
inter lib.org sur Jean Bodin


Jean Bodin, né à Angers en 1529, mort à Laon en 1596. Penseur et théoricien politique français, il fut aussi juriste et conseiller politique du duc d'Alençon. Bodin est reconnu en économie monétaire, notamment en ce qui concerne la relation entre les monnaies, son altération ou falsification, et le pouvoir souverain du prince. Préoccupé par la gravité des altérations monétaires, faussant les prix et l'activité marchande, il mène une réflexion sur les moyens de lutte contre la falsification tout en affirmant la souveraineté monétaire du prince. Tout en soutenant l'idée que seul le prince a un droit souverain de battre monnaie, il défend une doctrine monétaire exclusivement métalliste, pour lui la monnaie n'a pour valeur que celle du métal qui la porte.

Précurseur du concept moderne de souveraineté (en latin majestatem), entendue comme la puissance de faire la loi, il distingue trois sortes de Républiques, à savoir la Monarchie, l'Aristocratie, et la Démocratie.

Il est l'auteur de l'ouvrage « Les Six Livres de la République » où il expose sa théorie de la puissance souveraine de l'État (majestatem) en tant que fondement principal de toute République.

Bibliographie

  • Méthode pour faciliter la connaissance de l'histoire (1566)
  • Paradoxes de M. de Malestroit touchant le fait des monnaies et l'enrichissement de toutes choses (1568)
  • Les six livres de la République (1576)
  • Exposé du droit universel (1578)
  • Démonomanie des sorciers (1580)
  • Amphithéâtre de la nature (1595)

Citations

  • Un pays n'est richesse que d'hommes.
  • (En monarchie) les sujets obéissent aux lois du monarque et le monarque aux lois de nature, la liberté naturelle et la propriété des biens demeurant aux sujets.

Liens externes


6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.


3835-22604.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail consacré au libéralisme politique.