Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Journal des Débats

De Wikiberal

Le Journal des Débats est un journal français qui a paru de 1789 à 1944 avec quelques changements de titre.

Créé peu après les premières réunions des États généraux de 1789 par Gaultier de Biauzat, il renfermait le procès-verbal officiel mot pour mot des débats de l'Assemblée nationale sous le titre de Journal des débats et des décrets. Le 29 août 1789, Baudoin en fit l'acquisition. Les frères Bertin l'achetèrent en 1799.

Sous la forme d'un hebdomadaire, puis d'un quotidien, il fut dirigé pendant près de quarante années par Bertin l'Aîné assisté de Bertin de Vaux et a longtemps appartenu à la famille Bertin. Sous l'Empire, il était assez opposé à Napoléon, qui lui imposa un nouveau titre, Journal de l'Empire (1805 à 1814). Au moment de la Première Restauration, le journal prit le titre de Journal des débats politiques et littéraires (1814 à 1864).

Sous la Seconde Restauration, le Journal des débats faisait partie des journaux conservateurs mais n'était pas réactionnaire. Devant l'attitude de Charles X et de son entourage ultra-royaliste, le Journal des débats évolua, dans les années 1827-1829, vers l'opposition libérale. S'il n'hésita pas à se montrer critique vis-à-vis de Charles X et du ministère Polignac, le journal, de par son importance même, ne pouvait toutefois entrer dans une opposition ouverte au régime comme celle que conduisait le journal Le National.

Pendant la Restauration et le début de la Monarchie de Juillet, le Journal des débats resta le plus diffusé après Le Constitutionnel : en 1830, il tirait à 13.000 exemplaires. Il laissa ensuite la place à La Presse d'Émile de Girardin puis au Petit Journal. De nombreuses contributions, notamment celles signalées ci-dessous, ont enrichi ce journal dans la première moitié du XIXe siècle.

Pendant l'Occupation, le Journal des débats a continué de paraître. C'est ce qui lui a valu d'être supprimé à la Libération en 1944.

Collaborateurs libéraux et/ou célèbres

6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.