Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Léopold Ier de Belgique

De Wikiberal

Léopold Ier (Leopold Georg Christian Friedrich von Sachsen-Coburg-Saalfeld, duc de Saxe, prince de Saxe-Cobourg-Gotha), premier roi des Belges, est né le 16 décembre 1790 à Cobourg (Saxe-Cobourg, aujourd'hui en Bavière) et est mort le 10 décembre 1865 au palais de Laeken (Bruxelles) en Belgique.Il est élu premier roi des Belges le 4 juin 1831 et prête serment sur la constitution le 21 juillet 1831. Le 21 juillet est la date de la fête nationale belge.

Léopold Ier de Belgique
Homme politique

Dates 1790-1865
Leopold I by Franz Winterhalter.jpg
Tendance
Origine Belgique Belgique
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Léopold Ier de Belgique

Biographie

Il est le plus jeune fils du duc souverain François de Saxe-Cobourg-Saalfeld (1750-1806) et de sa seconde épouse la princesse Augusta Reuss de Lobenstein-Ebersdorf (1757-1831).

Apparenté aux Romanov, il est général à 12 ans dans l’armée russe et accompagne le tsar Alexandre Ier à Erfurt lors de la rencontre avec Napoléon. Il participe aux campagnes de 1807, 1808 et 1813, notamment à la bataille de Leipzig.

il épouse le 2 mai 1816 la princesse de Galles Charlotte-Augusta, le seul enfant légitime du prince régent, le futur George IV du Royaume-Uni et à terme héritière du trône de Grande-Bretagne et d'Irlande, dont il sera d'ailleurs profondément épris. Mais après avoir donné naissance le 5 novembre à un fils mort-né, la princesse meurt le 6 novembre 1817 à l'âge de 21 ans. Soucieux de maintenir ses liens avec la famille royale britannique, dès 1818, il remarie sa sœur Victoria, devenue veuve, au duc de Kent, frère cadet du Prince-Régent.

Il refuse en 1830 la couronne de Grèce, pays qu'il juge trop instable et trop éloigné du centre de l'Europe. Louis-Philippe ne souhaitant pas que son fils cadet, le duc de Nemours, devienne roi des Belges, le Congrès belge propose alors à Léopold la couronne. Il obtient de la conférence de Londres le traité des XVIII articles, accepté par le congrès le 9 juillet 1831. Roi officiellement depuis le 26 juin 1831, il prête serment à Bruxelles le 21 juillet suivant.

Le 2 août 1831, alors qu’il effectue sa Joyeuse Entrée à Liège, il apprend que les Pays-Bas reprennent la guerre contre la Belgique. L’armée belge est repoussée par une armée hollandaise qui la surclasse par sa puissance de feu due notamment à l'artillerie. Mais, devant l’arrivée des Français, les Hollandais se retirent. Pour défendre son nouveau titre royal, et remercier la France, il épouse la fille de Louis-Philippe, Louise d’Orléans. Il arrange également le mariage de sa nièce, fille de sa sœur, la reine Victoria, avec son neveu, fils de son frère, Albert de Saxe-Cobourg-Gotha.

Monarque constitutionnel, il favorise l’union des libéraux et des catholiques dans les cabinets ministériels. Il tente en vain en 1842 de faire voter des lois réglementant le travail des femmes et des enfants.

Il s’efforce de maintenir la paix européenne, notamment lors des affaires d’Egypte en 1840. La Belgique reste à l’écart des troubles révolutionnaires de 1848. Il sait utiliser ses relations familiales et son influence personnelle pour être le « bouclier de la Belgique » dont il sauvegarde l’indépendance contre les intrigues de la Prusse et les ambitions de la France, sous le règne de Napoléon III.

6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.