Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Marc Lazar

De Wikiberal
Marc Lazar
Historien

Dates 1952 -
Marc Lazar.jpg
Tendance Libéral classique, libéral de gauche
Origine France France
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Marc Lazar

Marc Lazar, né à Paris le 19 mars 1952, est un historien et sociologue français du politique. Spécialiste de l’extrême-gauche et de la vie politique italienne, il est actuellement professeur invité à l’université Luiss à Rome (2007-2008) et à l’Université de Roma III.

Entre 1999 et 2007 il a été professeur des universités en histoire et sociologie politique à Sciences Po Paris et entre 2000 et 2007 directeur de l’école doctorale de cette même école.

Présentation

Marc Lazar a fait partie de la première promotion du cycle supérieur d’histoire du XXe siècle de l’institut d’études politiques de Paris en 1977. Il est aussi docteur de l'École des hautes études en sciences sociales, avec une thèse intitulée PCF, intellectuels et classe ouvrière: l'exemple du mineur de la Libération au milieu des années cinquante. Il est chercheur au Centre d’histoire de Sciences Po, et chercheur associé au Centre d’études et de recherches internationales, dont il dirige le groupe de recherche sur l’Italie contemporaine.

Il a travaillé sur le communisme, l’étude comparée des partis politiques de la gauche socialiste et sociale-démocrate en Europe de l’Ouest, les rapports entre la gauche et les services publics en France, ainsi que sur les mutations de la démocratie en Italie.

Travaillant à la fois en histoire politique et en sociologie politique, il est partisan d’une conceptualisation accrue dans la recherche historique et de l’ouverture de l’histoire à la sociologie et à la science politique.

Il est membre du comité de rédaction des revues Communisme (confondée par Stéphane Courtois et Annie Kriegel, Vingtième siècle, Revue d’histoire, Mélanges de l’école française de Rome et Contemporary european history. Il est également membre du comité scientifique de la Revue Internationale de Politique comparée, de Raisons politiques, de Ricerce di storia politica, Storia contemporanea et de Studia politica (revue roumaine de science politique).

Thèses sur le communisme français

Dans son essai Le Communisme, une passion française (2002), il souligne que le Parti communiste français a cessé d’exister dans la vie politique française, bien que sa culture politique se maintienne : « 2002 a sans doute marqué l’acte de décès du Parti communiste français (PCF), né en décembre 1920 au congrès de Tours. » Se distinguant des historiens et penseurs du politiques qui considèrent le totalitarisme comme un phénomène historiquement et conceptuellement limité à quelques cas, il va jusqu’à considérer le communisme français comme une « passion totalitaire en démocratie ».

Publications

  • Le Communisme, avec Stéphane Courtois, MA Éditions, coll. « Les Grandes Encyclopédies du monde » ISSN 0985-9381, Paris, 1987, 276 p. (ISBN 2-86676-244-4)
  • Maisons rouges. Les Partis communistes français et italien de la Libération à nos jours, Éditions Aubier, coll. « Histoires » ISSN 1159-5205, Paris, 1992, 419 p. (ISBN 2-7007-2242-6)
  • Rigueur et passion. Mélanges offerts en hommage à Annie Kriegel, avec Stéphane Courtois et Shmuel Trigano, Éditions du Cerf, Paris, 1994, 465 p. (ISBN 2-204-04947-6) [prés. en ligne]
  • Histoire du Parti communiste français, avec Stéphane Courtois, 2e éd., Presses universitaires de France, coll. « Thémis / Histoire » ISSN 1158-7067, Paris, 2000, 496 p. (1re édition 1995) (ISBN 9782130510635)
  • L’Italie, une nation en suspens, avec Alain Dieckhoff, Ilvo Diamanti et Didier Musiedlak, Éditions Complexe, Bruxelles, 1995, 160 p. (ISBN 2-87027-583-8)
  • La Gauche en Europe depuis 1945. Invariants et mutations du socialisme européen (direction), avec la collab. de Francine Simon-Ekovich, Presses universitaires de France, coll. « Politique d'aujourd’hui » ISSN 0293-6755, Paris, 1996, 709 p. (ISBN 2-13-047509-4)
  • Politique à l’italienne (direction avec Ilvo Diamanti), Presses universitaires de France, coll. « Politique d'aujourd’hui » ISSN 0293-6755, Paris, 1997, 240 p. (ISBN 9782130486732)
  • Le Communisme, une passion française, 2e éd. augmentée d’une préface, Éditions Perrin, coll. « Tempus » ISSN 1633-8294, Paris, 2006 (1re éd. 2002), 252 p. (ISBN 978-2-262-02407-9) [prés. en ligne]
  • L’Italie à la dérive, Éditions Perrin, Paris, 2006, 168 p. (ISBN 978-2-262-02447-5) [prés. en ligne]

Liens externes

6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.