Pierre-Paul Le Mercier de La Rivière

De Wikiberal
Pierre-Paul Le Mercier de La Rivière
Économiste

Dates 1720 - 1794
Mercier.jpg
Tendance Physiocrate, Libéral classique
Origine France France
Articles internes Liste de tous les articles

Citation « Tous les droits qu'un être raisonnable peut ambitionner se trouvent renfermés dans ceux de la propriété. »
inter lib.org sur Mercier de la Rivière

Pierre-Paul Le Mercier de La Rivière, (Saumur, 1719 ou 1720 - 1794) est un physiocrate français.

Présentation

Conseiller au parlement de Paris de 1747 à 1758, il devint intendant de la Martinique de 1759 à 1764, grâce à Madame de Pompadour. L'impératrice Catherine II l'appelle en Russie (1767), et plus tard, sous Turgot, il reprend son siège au parlement.

Il a sympathisé avec François Quesnay et a défendu la liberté du commerce du blé. Il s'est distingué comme un chantre de l'harmonie entre ordre et liberté individuelle. En effet, délivré des perturbations provoquées par les diverses règlementations que l'État impose aux échanges, « le monde va de lui-même ».

Pour Mercier de la Rivière, le rôle de l'État consiste à veiller au respect des lois naturelles. En plus du droit de propriété, la liberté d'expression et d'opinion (en particulier, la liberté de la presse) doivent être garanties. Comme les autres physiocrates, il estime qu'un despote légal, à ne pas confondre avec un despote éclairé porté au pouvoir par une faction quelconque, investi à la fois des pouvoirs législatif et exécutif (afin de traduire en acte ces lois), est plus apte à le faire qu'une assemblée élue. Il rejette donc, selon ses propres termes, un « despotisme factice et déréglé » au profit d'un « despotisme naturel, patrimonial et légal ».

Cependant, il reconnaît la nécessité d'un pouvoir judiciaire indépendant de l'autorité politique et détenteur d'un droit de veto, pour limiter les actes législatifs du monarque. De plus, Mercier de La Rivière préconise la création d'assemblées provinciales censées contrôler l'impôt - car il dénie toute autorité au roi pour augmenter le taux d'impôt foncier.

Citation

  • « Tous les droits qu'un être raisonnable peut ambitionner se trouvent renfermés dans ceux de la propriété. »

Œuvres

  • L'Ordre naturel et essentiel des societes politiques, 1767.
  • L'Intérêt général de l'État et la liberté du commerce des blés, 1770.
  • L'heureuse Nation ou Relations du gouvernement des Féliciens, 1792.

Pour aller plus loin

Articles connexes

Liens externes

Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.

6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.

5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.